Les plus grandes cités du Japon

12 villes de plus d'un million d'habitants à découvrir

L’archipel nippon étant recouvert de montagnes à 70%, la plupart des villes japonaises se concentrent sur à peine 30% du territoire. C’est cet espace très réduit qui abrite aujourd’hui près de 80% de la population japonaise.

Pour obtenir officiellement le statut de ville, les municipalités japonaises doivent posséder au moins 50 000 habitants. 786 communes remplissent actuellement ce critère. Parmi elles, 12 cités se distinguent : Tokyo, Yokohama, Osaka, Nagoya, Sapporo, Fukuoka, Kobe, Kawasaki, Kyoto, Saitama, Hiroshima et Sendai. Chacune abrite en effet plus d’un million d’habitants intra-muros.

Sommaire

1. Tokyo

2. Yokohama

3. Osaka

4. Nagoya

5. Sapporo

6. Fukuoka

7. Kobe

8. Kawasaki

9. Kyoto

10. Saitama

11. Hiroshima

12. Sendai

Tokyo

Tokyo, la capitale japonaise, figure évidemment en première place de ce classement des plus grandes villes du Japon. Avec plus de 13,8 millions d’habitants intra-muros, la cité tentaculaire s’étend sur près de 628km2. Un quart de la population japonaise vit dans sa métropole, soit près de 30 millions de personnes. L’aire urbaine regroupant Tokyo, Yokohama et Kawasaki serait même la plus peuplée au monde, avec près de 43 000 000 d’habitants !

Architecture contemporaine à Ginza au crépuscule, Tokyo
Jardin Hama Rikyu au crépuscule, Tokyo

Cité de tous les records, Tokyo est aussi le coeur économique, politique et culturel du Japon, où réside la famille impériale. D’Akihabara à Ginza, en passant par Shinjuku, Shibuya, Ueno… la capitale nippone regorge de surprises. Il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir dans ses ruelles dynamiques ! 

Yokohama

Avec plus de 3,7 millions d’habitants, Yokohama arrive en seconde position des villes les plus importantes du Japon. Elle occupe un vaste territoire de 437,5 km² à l’ouest de la préfecture de Kanagawa, non loin de la capitale Tokyo.

Cosmo World à Mirato Mirai 21, Yokohama, préfecture de Kanagawa

Yokohama est surtout le premier port du Japon, qui connut son essor à la toute fin du 19e siècle. Ville cosmopolite, elle possède une importante communauté chinoise. Son quartier des affaires, Minato Mirai 21, abrite quant à lui la plus haute horloge du monde, et une tour figurant parmi les plus hautes du pays, la Landmark Tower.

EN SAVOIR PLUS
Le port de Yokohama

Osaka

Capitale du Kansai, Osaka est la troisième ville la plus peuplée du Japon, avec plus de 2,7 millions d’habitants. Sa métropole est aussi la deuxième plus importante du pays. L’aire urbaine Osaka-Kyoto-Kobe représente plus de 20 millions de personnes.

Dotonbori, préfecture d'Osaka

Osaka est souvent appelée « la cuisine du Japon » pour son incroyable patrimoine culinaire. Rendez-vous à Dotonbori, le pour déguster okonomiyaki, takoyaki et kushikatsu dans une ambiance survoltée !

Depuis l’inauguration de l’aéroport international du Kansai en 1994 et l’ouverture du parc Universal Studio Japan en 2001, Osaka est une ville particulièrement fréquentée par les touristes du monde entier, qui apprécient son identité bien affirmée ! Le château d’Osaka figure parmi les monuments les plus importants de la ville. C’est le château le plus visité du Japon.

Nagoya

Nagoya est la capitale de la préfecture d’Aichi et la plus grande ville de la région du Chubu, au centre du Japon. Elle possède un peu moins de 2,3 millions d’habitants, tandis que son aire urbaine en regroupe près de 10 millions.

Nagoya doit principalement sa richesse à l’industrie automobile, l’entreprise Toyota étant originaire des environs. Tout comme Osaka et Tokyo, Nagoya dispose d’un aéroport international, qui a largement favorisé son développement touristique. On vient notamment à Nagoya pour visiter son magnifique château, bâti en 1612 à l’initiative de Ieyasu Tokugawa.

Sapporo

Capitale de la région d’Hokkaido, Sapporo compte environ 1,96 millions d’habitants. Tout comme Yokohama, c’est une ville récente, dont le développement remonte à la fin du 19e siècle. Son atmosphère est à l’image de cette modernité, avec de nombreux édifices de style occidental.

Réputée très accueillante, la ville de Sapporo est très connue pour son impressionnant festival de la neige, favorisé par un climat particulièrement frais tout au long de l’année… ce qui en fait d’ailleurs une destination particulièrement agréable en été.

Fukuoka

Avec 1,6 millions d’habitants, Fukuoka est la plus grande ville de l’île de Kyushu. La métropole Fukuoka-Kitakyushu représente quant à elle près de 2,5 millions de personnes. 

Tour de Fukuoka depuis le quartier de Momochi, Fukuoka

Le coeur de la ville est Hakata, où se déroule chaque année le Hakata Gion Yamakasa, l’un des plus importants matsuri du sud du Japon. De Tenjin à Momochihama, Fukuoka est une cité moderne, dynamique, colorée, très réputée pour sa cuisine régionale. On y consomme d’excellents Tonkotsu ramen, tandis que les yatai servent une délicieuse cuisine de rue, dans une ambiance chaleureuse.

EN SAVOIR PLUS
Visiter Fukuoka

Kobe

Deuxième port du Japon, Kobe est la capitale de la préfecture de Hyôgo. Elle regroupe un peu plus de 1,5 millions d’habitants et se situe tout près d’Osaka et Kyoto, en bordure de la mer intérieure de Seto.

Kobe partage avec Yokohama, autre port international, une identité cosmopolite, tournée vers la Chine et l’Occident. Sa spécialité la plus célèbre est bien-sûr le boeuf de Kobe, réputé pour être l’une des meilleures viandes au monde. Kobe est aussi connue pour avoir essuyé un séisme particulièrement dévastateur en janvier 1995. Depuis, la ville s’est reconstruite et brille par son dynamisme, ainsi que l’attrait touristique du château d’Himeji, situé non loin.

Kawasaki

Voisine de Tokyo et Yokohama, Kawasaki se situe dans la préfecture de Kanagawa. Elle compte un peu moins de 1,5 millions d’habitants, ce qui en fait la huitième ville la plus peuplée du Japon.

Kawasaki est surtout connue pour son Kanamara matsuri, l’insolite festival du pénis de fer ! On y vient également pour visiter l’impressionnant complexe bouddhiste Kawasaki daishi.

Kyoto

Avec un peu plus d’1,4 millions d’habitants, l’ancienne capitale du Japon est la troisième plus grande ville du Kansai, et la neuvième de l’archipel. 

Étang et pavillon d'or Kinkakuji, Kyoto

Kyoto demeure encore aujourd’hui le coeur historique du Japon. Capitale impériale de 794 à 1868, la cité conserve un impressionnant patrimoine, fait de nombreux temples, châteaux et jardins. C’est pourquoi elle attire chaque année des foules de visiteurs venus du monde entier ! Parmi les lieux les plus célèbres de Kyoto, on peut bien-sûr citer le mythique Pavillon d’Or, mais aussi le temple Kiyomizu-dera, la bambouseraie d’Arashiyama, le sanctuaire Fushimi Inari Taisha, et bien-sûr Gion, quartier des geisha.

Depuis 1994, Kyoto abrite pas moins de 17 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Saitama

Saitama est une ville d’un peu plus d’1,2 millions d’habitants située dans la préfecture du même nom. Elle est très proche de Tokyo, au point d’être parfois considérée comme une banlieue de la capitale japonaise. C’est grâce à la fusion de 4 villes (Iwatsuki, Omiya, Urawa et Yono) que Saitama a atteint le million d’habitants, au début des années 2000.

Saitama est une ville dynamique, qui s’épanouit paisiblement à l’ombre de Tokyo. On y vient principalement pour explorer le musée du chemin de fer ou le village des bonsaï d’Omiya, deux attractions très appréciées. Son sanctuaire Hiwaka aurait une histoire de plus de 2000 ans.

Hiroshima

Avec quasiment 1,2 millions d’habitants, Hiroshima est incontestablement la plus grande ville de la région du Chugoku, à l’ouest du Japon.

Dôme de Genbaku, Hiroshima

En grande partie détruite par l’explosion de la première bombe atomique en 1945, la cité martyr occupe une vaste plaine bordant la mer intérieure de Seto. Un important effort de reconstruction a permis à la ville de renaître de ses cendres, pour devenir une cité dynamique et chaleureuse, où il fait bon vivre. Sur place, impossible de manquer le parc du Mémorial de la Paix et son musée, ainsi que le château d’Hiroshima et le joli jardin Shukkeien. Le temple Mitaki dera, au nord-ouest de la ville, constitue quant à lui un véritable havre de tranquillité, niché sur les flancs d’une montagne boisée.

Sendai

Principale ville du Tohoku, au nord du Japon, Sendai est donc la douzième ville la plus peuplée du Japon, avec un peu plus d’1 million d’habitants. Elle est un centre économique de premier plan, qui regroupe de très nombreuses entreprises, liées notamment au textile et à l’artisanat. Brutalement touchée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, la ville renaît petit à petit de ses cendres.

Sendai est aussi une cité à la vie culturelle foisonnante. Chaque année, on y célèbre notamment l’un des plus importants Tanabata matsuri de tout l’archipel. La ville jouit également de l’attrait touristique du mythique paysage de Matsushima, l’un des trois Nihon Sankei (les paysages emblématiques du Japon).

Récits de voyage

Fukuoka Tower à Momochihama, Fukuoka

La Fukuoka Tower à Momochihama

Du haut de ses 234m, la Fukuoka Tower domine le surprenant quartier de Momochihama. Elle offre un superbe panorama à 360° sur la ville.

Dotonbori, préfecture d'Osaka

Dotonbori, paradis de la street food

Rien de tel qu’une balade nocturne à Dotonbori pour apprécier pleinement le grain de folie monumental d’Osaka. Et aussi sa street food réputée. Car Osaka se revendique comme la capitale...

Kyoto Tower

La Kyoto Tower

On ne peut pas dire que la Kyoto Tower soit un bâtiment très discret… Située face à la gare centrale, cette tour, haute de 131 mètres, attire l’oeil comme un...