Visiter Kyûshû

Cap sur les îles du sud

La région de Kyûshû se situe sur la plus méridionale des quatre grandes îles du Japon. Cette zone, riche d’un patrimoine naturel exceptionnel, au climat très doux, est considérée comme le berceau de la civilisation japonaise.

On trouve à Kyûshû sept départements, aux identités bien marquées. Au nord, Fukuoka est la préfecture la plus peuplée de l’île avec deux grandes villes, Fukuoka-shi et Kitakyûshû. C’est ici que se trouve également le principal aéroport de la région. Fukuoka est entourée, à l’est, par la préfecture de Saga, très connue au Japon pour ses porcelaines de renom. À l’ouest, Oita et ses onsen occupent les bords de la mer intérieure de Seto. 

Plus au sud, Kumamoto et Miyazaki sont des terres de nature. L’une des plus grandes caldeiras du monde, celle du mont Aso, se situe d’ailleurs à Kumamoto. À Nagasaki, c’est le mont Unzen et ses Enfers qui témoignent de l’intense activité volcanique de Kyûshû. Cité cosmopolite, la ville de Nagasaki mérite également le détour, afin de se recueillir dans son émouvant parc de la Paix.

Kagoshima, enfin, occupe l’extrémité sud de l’île. Dominée par l’imposante silhouette du Sakurajima, cette belle préfecture s’égrène vers le sud en petites îles qui rejoignent l’archipel subtropical d’Okinawa.

Que faire à Kyûshû ?

  • Visiter la dynamique cité de Fukuoka, et goûter les ramen Tonkotsu dans le quartier de Hakata
  • Flâner dans le village de potiers d’Okawachiyama, à Saga
  • Découvrir les Enfers de Beppu et se baigner dans les sources chaudes de la capitale des onsen 
  • Randonner autour de la caldeira du mont Aso
  • Explorer la ville de Nagasaki, et se recueillir dans son parc de la Paix
  • Profiter des splendides plages de la préfecture de Miyazaki
  • Prendre un bain de sable à Ibusuki
  • Découvrir la forêt primaire de l’île de Yakushima, qui inspira Hayao Miyazaki pour son film d’animation Princesse Mononoké

Se déplacer à Kyûshû

Kyûshû en train

On circule principalement via les lignes JR, accessibles en JR pass ou sa version régionale, le JR Kyûshû Pass. Ce dernier existe en trois versions : All Kyûshû pass, Northern Kyûshû pass, Southern Kyûshû Pass.

La principale compagnie privée locale est la Nishitetsu.

Kyûshû en bus

De nombreuses compagnies de bus permettent de circuler à travers l’ensemble de l’île, dont la plus importante est la Nishitetsu. 

L’équivalent routier du JR Kyûshû Pass est le SunQ Pass, qui existe en 4 versions : rouge (nord, durée : 3 jours), jaune (sud, durée : 3 jours), bleu (toute l’île, durée : 3 jours), vert (toute l’île, durée : 4 jours). On peut se le procurer sur place en gare routière ou dans certains combinis.

Kyûshû en voiture

Certains recoins de l’île n’étant pas accessibles en train, la voiture est le mode de transport idéal si vous souhaitez vous éloignez des sentiers battus. Pensez- faire traduire votre permis en Japonais avant toute démarche.

Kyûshû en avion

Le principal aéroport régional est celui de Fukuoka (FUK).

Il existe également des aéroports à Kagoshima (KOJ), Kitakyûshû (KKJ), Kumamoto (KMJ), Miyazaki (KMI), Nagasaki (NGS), Oita (OIT), Saga (HSG), Tsushima (TSJ)

Guides de voyage pour visiter Kyûshû

Par préfectures

Kyûshû comporte donc 7 grandes destinations : Fukuoka, Kagoshima, Kumamoto, Miyazaki, Nagasaki, Oita et Saga. Le climat de ces préfectures est particulièrement doux, le sud de Kagoshima bénéficiant de températures proches de celles des îles subtropicales d’Okinawa.

Fukuoka
Bouddha couché du temple Nanzoin à Sasaguri, préfecture de Fukuoka (Kyûshu)
Nagasaki
Temple Koshibyo, préfecture de Nagasaki (Kyûshû)
Oita
Sanctuaire Usa jingu, Usa, préfecture d'Oita (Kyûshû)
Saga
Fûrin en porcelaine d'Okawachiyama, Imari, préfecture de Saga (Kyûshû)

Par spots touristiques

Les principales villes de la région sont Fukuoka, Kitakyûshû, Beppu, Nagasaki et Kagoshima. En-dehors de ces grands centres urbains, la région regorge de pépites méconnues. On y trouve par exemple de nombreux villages de potiers, plusieurs stations thermales, de temples et sanctuaires d’exception. Sans oublier ces paysages naturels à couper le souffle, qui font de Kyûshû une destination nature renommée.

Arita et Imari
Vase décoratif, village de potiers d'Okawachiyama, Imari, préfecture de Saga (Kyûshû)
Beppu et ses Enfers
Enfers de Beppu, Umi jigoku, préfecture d'Oita (Kyûshû)
Kanzaki
Parc Yoshinogari, préfecture de Saga (Kyûshû)
Ville de Fukuoka
Sanctuaire Kushida jinja à Hakata, Fukuoka (Kyûshû)
Ville de Nagasaki
Statue de la paix, préfecture de Nagasaki (Kyûshû)

L’ensemble des préfectures et spots de Kyûshû apparaîtront dans cette catégorie au fur et à mesure de la publication des récits de voyage sur le blog.