Tokyo

Tokyo by night

Découvrir Tokyo by night est toute une aventure. La capitale japonaise, tentaculaire et pleine de surprises, est certes impressionnante en journée. Mais la nuit, quand ses hautes tours scintillent, la cité vous plonge dans une atmosphère sans nul autre pareil.

Tokyo est la plus grande ville du monde, avec plus de 13 millions d’habitants. Je le savais avant de partir et pourtant, ce n’est qu’en arpentant ses rues à la tombée de la nuit, éblouie par le scintillement des vertigineux gratte-ciels, que j’ai pleinement digéré l’information.

Frénésie nocturne à Shinjuku

Le quartier de Shinjuku est l’exemple même de cette démesure qui caractérise les mégapoles. En quittant la gare (la plus grande du monde en termes de fréquentation), peu importe l’heure, on est happé par la foule. On se sent alors minuscule, au pied des immenses buildings recouverts d’enseignes publicitaires flashy. Les avenues surpeuplées, quant à elles, sont éblouissantes de lumières et de couleurs. Un spectacle magnifique.

Du centre névralgique de Shinjuku au quartier des affaires

Le temps de faire quelques purikura, en croisant au passage l’un de ces carrefours qui témoignent de la frénésie de la capitale japonaise, et me voilà en route pour le Tokyo Metropolitan Government Building, situé de l’autre côté de la Yamanote Line. Ici, l’ambiance nocturne est beaucoup plus calme. On y devine cependant une sacrée effervescence en journée. Les immeubles de bureau occupent l’essentiel du quartier, certains atteignant des hauteurs phénoménales.

Le Metropolitan Government Building, avec ses deux tours jumelles, fait partie de ces immeubles. Il abrite la Mairie de Tokyo, et est réputé pour ses deux observatoires à 360°, totalement gratuits, situés au 45e étage de chacune des deux tours. De là-haut, on a une très belle vue sur l’ouest de la ville, incluant Shinjuku bien-sûr et Shibuya, le quartier voisin. De quoi prendre la mesure (ou plutôt la démesure) de Tokyo.

Shibuya, coeur battant de Tokyo by night

Une promenade à Tokyo by night se doit de passer par Shibuya, quartier incontournable de la capitale nippone. On y trouve notamment, face à la gare JR, le fameux « Shibuya crossroad ». Le carrefour le plus fréquenté au monde verrait passer chaque jour près de 100 000 personnes! La statue d’Hachiko, le chien le plus célèbre du Japon, se situe à deux pas.

Les rues commerçantes de Shibuya sont réputées pour leurs boutiques de mode, très appréciées de la jeunesse tokyoïte. La vie nocturne, quant à elle, y est trépidante.

De Shibuya à Harajuku

En quittant Shibuya vers le nord, on peut rejoindre à pied la gare d’Harajuku, via la fameuse « Cat Street », déserte à la nuit tombée. Harajuku, quartier voisin de Shibuya, est très apprécié des amateurs de cosplay. Mais si j’ai tenu a vous y emmener, c’est surtout pour vous montrer sa gare JR, la plus ancienne de Tokyo.

Gare d’Harajuku : la fin d’une époque

Construite en 1924, l’ancienne gare d’Harajuku est un bâtiment plein de charme. Elle devrait disparaître à l’issue des JO de 2021, ses installations, vieilles de près de 95 ans, n’étant plus adaptées aux normes de sécurité actuelles.

Ginza et Nihombashi, un autre visage de Tokyo by night

Dernière escale de cette pérégrination nocturne à Tokyo, Ginza a la réputation d’être le quartier des commerces de luxe. On y trouve notamment de nombreuses enseignes françaises, dont les japonais raffolent.

De Ginza, je garde le souvenir d’immenses immeubles de verre et de métal, à l’architecture contrastée. Je revois aussi les élégantes enseignes des boutiques de grandes marques, moins tape-à-l’oeil qu’à Shinjuku ou Shibuya. Si vous passez dans les parages avant la fermeture des commerces, n’hésitez pas à faire un tour au Ginza Washita Shop. Cette boutique spécialisée dans les produits d’Okinawa est une bouffée d’air frais et d’exotisme à Tokyo. On peut notamment y goûter les sata andagi, de délicieux petits beignets typiques d’Okinawa.

Depuis cette boutique colorée, il suffit ensuite de suivre la ligne de chemin de fer vers le nord pour rejoindre la gare de Tokyo et Nihonbashi. Ce quartier historique, à l’atmosphère sophistiquée, dégage une ambiance un peu froide de prime abord. J’espère y retourner pour découvrir notamment le célèbre pont de Nihombashi, point de départ de l’ancienne route du Tokaido reliant la capitale à Kyoto.

12 commentaires

  • Mag

    Une bonne nuit bien tranquille avant d'attaquer la suite 😀 J'ai hâte, je ne connais pas du tout Hakone mais j'en ai entendu beaucoup de bien ^^ Je sens que je vais en prendre plein les mirettes *_*
    Et j'ai oublié de commenter ton article précédent mais je n'ai qu'une chose à dire : t'assures en photos !! Elles sont très belles 😀

  • Yo Yo

    Ouaaaaaa! C'est super tout ça! J'ai hâte de lire la suite 😀
    j'aime bien le petit tampon vert de la gare, tu la pris au Japon?
    J'aimerais beaucoup voir la toure de Tokyo même si c'est comme la toure effel, ça doit être pas mal à visiter. Mais bon… le temple Maneki Neko aussi 😀

  • Hachi

    La deuxième fois qui je suis été à Tokyo, j'ai voulu aller à Ginza. Je voulais voir avec mes yeux les magasins Mizukoshi, la montre en haut et les lumières. Mais c'est vrai que le quartier n'a pas grandes choses. Il y a le theatre Kabuki mais deux heures sont suffisent. Au nord de Ginza il y a Yurakucho (beaucoup de restaurant sous les binaires des trains) et au sud il y a Kagurazaka, quartier qui a mantennu une aire antique. Malheureusement je n'ai eu le temps de les voir, mais il y a les prochaines voyages, n'est ce pas??? 😉

  • Ainsel

    C'est vrai que le quartier de Ginza n'est pas hyper intéressant, sauf pour visiter le Tsukiji Fish Market et aussi les super Antenne Shop! *.* Dommage que tu n'ai pas pu faire la Tokyo Tower et le Palais Impérial! Ca en vaut la peine! Surtout la Tokyo Tower! J'avais adoré! On peut voir les petits écoliers japonais faire un 'test de courage' et devoir marcher sur un panneau en verre au sol. Tout mignon! =D En tout cas, tes adresses de restaurants donnent envie!

  • セシリア Céci

    Pas facile de caser toutes les choses que l'on veut voir en un si court voyage. J'ai dû faire des choix malheureusement, mais je n'ai aucun regret car le Gotoku-ji était magnifique et très tranquille 🙂
    Vivement le prochain voyage !

  • セシリア Céci

    Tous les tampons publiés sur mon blog, je les ai pris au Japon, effectivement. Il y a un tampon à collectionner dans chaque gare JR de Tokyo, et dans la plupart des endroits touristiques. De quoi alimenter un joli carnet de voyage, quand tu iras là-bas toi aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.