Visiter le Kantô

Le coeur battant du Japon contemporain

Visiter le Kantô est un incontournable pour tout voyageur curieux, en particulier lors d’un premier voyage au JaponCette belle région de l’île de Honshu est en effet le centre névralgique du Japon, où se situe Tôkyô, la capitale de l’archipel.

Si cette dernière draine une immense partie de la population et des activités de la région, on trouve dans les préfectures voisines quelques incontournables, par exemple le port de Yokohama, qui est aussi la deuxième ville la plus peuplée du Japon. Ou encore la côte de Shônan, que l’on peut longer sans peine pour rejoindre la station thermale d’Hakone, nichée dans les montagnes de la préfecture de Kanagawa.

Tôkyô occupe une immense plaine, la plaine du Kantô, qui représente environ 40% du territoire de la région. La capitale tentaculaire regorge d’activités diverses, que vous soyez friand de pop culture, parcs d’attractions, musées ou grands événements.

Le nord de la région, regroupant les préfectures de Saitama, Gunma et Tochigi, est quant à lui très montagneux. À l’est, la péninsule de Bôsô à Chiba et les montagnes d’Ibaraki offrent un cadre tranquille aux amoureux de nature.

Enfin, le sud abrite l’archipel subtropical d’Ogasawara, idéal pour une croisière à la découverte d’un patrimoine naturel hors norme. Les 30 îles volcaniques d’Ogasawara sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Que faire dans le Kantô ?

  • Visiter Tokyo, capitale fourmillante et riche d’un patrimoine exceptionnel
  • Flâner sur le port de Yokohama et goûter la street food du plus grand Chinatown du Japon
  • S’émerveiller du patrimoine religieux de Kamakura, l’ancienne capitale
  • Longer la côte de Shônan, profiter de ses vastes plages et faire halte sur l’île d’Enoshima pour y admirer la vue sur le mont Fuji
  • Profiter des sources chaudes à Hakone et s’offrir une croisière sur le lac Ashi, entre deux visites de musées
  • Découvrir la jolie ville de Nikko
  • Explorer l’archipel subtropical d’Ogasawara
  • Prendre un bon bol d’air dans les montagnes de Gunma, Saitama et Ibaraki

Se déplacer dans le Kantô

Kantô en train

On circule principalement via les lignes JR, accessibles en JR pass ou sa version régionale, le JR Tokyo Wide Pass. Ce réseau inclut la ligne de métro Yamanote qui relie les principaux quartiers de la capitale.

Le Kantô compte également un grand nombre de compagnies ferroviaires privées, assurant des liaisons spécifiques à partir de Tôkyô : Keikyû pour Yokohama, Keisei pour Narita, Odakyû pour Odawara, Seibu pour Saitama, etc.

Des pass spécifiques sont proposés par la plupart de ces compagnies, comme par exemple le Hakone Free Pass.

Kantô en bus

De nombreuses compagnies de bus permettent de circuler à travers l’ensemble de la région.

Si votre voyage se limite au Kantô, l’alternative idéale au JR Pass est le Greater Tôkyô Pass, qui permet également de circuler sur le réseau de bus local (34 compagnies concernées).

Kantô en voiture

En-dehors de la mégalopole du Grand Tôkyô regroupant les villes de Tôkyô, Chiba, Kawasaki et Yokohama, il peut être judicieux de louer une voiture pour explorer les zones montagneuses du nord et de l’ouest de la région.

Kantô en bateau

L’archipel d’Ogasawara est accessible en ferry via la compagnie Ogasawara Kaiun (un voyage par semaine).

Kantô en avion

Les deux principaux aéroports internationaux du Kantô sont Tôkyô-Narita (NRT) et Tôkyô-Haneda (HND).

Il existe également un aéroport régional à Omitama (aéroport d’Ibaraki – IBR)

Guides de voyage pour visiter le Kantô

Par préfectures

Le Kantô comporte 7 préfectures : Chiba, Ibaraki, Gunma, Kanagawa, Saitama, Tochigi et Tôkyô. Le climat y est tempéré, avec cependant de fortes précipitations en juin, septembre et octobre. En hiver, le temps y est généralement sec et ensoleillé.

Kanagawa
Daibutsu de Kamakura, préfecture de Kanagawa (Kantô)
Saitama
Tour de Kawagoe, préfecture de Saitama (Kanto)
Tokyo
Tokyo by night, vue sur le Fujisan, Tokyo (Kantô)

Par spots touristiques

Le Kantô est une région très touristique du Japon, qui offre pléthore d’activités. Bien desservie par les transports, Tôkyô constitue le point de chute idéal pour circuler et profiter des merveilles des environs. Certains spots méritent toutefois plus d’une journée pour être explorés à leur juste valeur, par exemple Hakone, Nikkô ou les montagnes de Gunma. Si vous souhaitez vous aventurer dans les lointaines îles d’Ogasawara, prévoyez plusieurs jours d’itinérance.

Hakone
Lac Ashi et Fujisan à Hakone, préfecture de Kanagawa (Kantô)
Enoshima
Île d'Enoshima à Fujisawa, préfecture de Kanagawa (Kantô)
Yokohama
Minato Mirai 21 à Yokohama, préfecture de Kanagawa (Kantô)
Ville de Tokyo
Tokyo Tower, préfecture de Tokyo (Kantô)

L’ensemble des préfectures et spots du Kanto apparaîtront dans cette catégorie au fur et à mesure de la publication des récits de voyage sur le blog.