Que faire à Tottori ?

L'essentiel de la préfecture

Visiter Tottori figure encore trop rarement au programme d’un voyage au Japon. Attachante, chaleureuse, colorée et authentique, Tottori est pourtant une destination pleine de charme. C’est l’une des préfectures les plus rurales du Japon, et aussi la moins peuplée de l’archipel. De Chizu à Kurayoshi, en passant par Tottori-shi la capitale, il y règne une atmosphère paisible, à mille lieues du rythme effréné des grandes métropoles japonaises.

Située au nord du Chûgoku, la préfecture de Tottori est isolée du reste de la région par une chaîne de montagnes, ce qui rend son climat plus humide qu’à Okayama ou Hiroshima. Les saisons y sont très marquées, avec des températures douces en automne et au printemps, des hivers rigoureux et des étés très chauds! 

Se rendre à Tottori

Tottori en train

JR Kishin-Line puis JR Inbi-Line vers Tottori-shi depuis Okayama ou Himeji, via Kamigôri et Chizu (LTD Express Super Inaba)

JR Sanin Main Line vers Yonago puis Tottori-shi depuis Matsue et Izumo (LTD Express Super Matsukaze)

Tottori en bus

Depuis Tôkyô : autobus express Keihin Kyûkô

Depuis Ôsaka : 1000-yen bus

Tottori en avion

Aéroport de Tottori (TTJ) : 3 vols/jour depuis Tôkyô Haneda (ANA, 1h15)

Tottori, la capitale

Avec presque 200 000 habitants, Tottori-shi est une « petite » capitale régionale, à l’ambiance bien tranquille. Elle constitue un excellent point de chute pour rayonner dans toute la préfecture, même si l’on en fait rapidement le tour. Plusieurs sites proches méritent néanmoins votre attention si vous séjournez dans les parages. Le sanctuaire Hakuto-jinja notamment, fort de son histoire très ancienne, fait partie de ces incontournables, tout comme les dunes et le surprenant musée du Sable. Peuplé de sculptures éphémères inspirées par les civilisations du monde entier, ce dernier est une escale à découvrir absolument, en particulier si vous voyagez à Tottori en famille.

Quelques musées plus modestes, disséminés dans la ville, complètent la visite. Les ruines du château, localisées dans le parc Kyusho, sont quant à elles particulièrement agréables à découvrir en période de hanami.

Les sites et espaces naturels de Tottori

La préfecture de Tottori est traversée par deux parcs nationaux : le Daisen-Oki et le géoparc San’in Kaigan. Ce dernier abrite notamment la côte d’Uradome, ainsi que le plus grand espace dunaire du Japon.

S’étirant sur 15km, du cap de Kugami jusqu’au mont Shichiyama, le littoral rocheux de la côte d’Uradome offre un splendide paysage, digne d’une estampe. On peut le parcourir par la route ou en bateau.

EN SAVOIR PLUS
La Côte d’Uradome

Plus à l’ouest, les dunes de Tottori constituent l’unique espace « désertique » du Japon. Elles forment une bande de sable d’environ 16km, qui s’étend jusqu’à 2km à l’intérieur des terres. C’est l’un des trésors du géoparc San’in Kaigan et le site touristique incontournable des environs.

Dunes de Tottori, préfecture de Tottori (Chûgoku)

EN SAVOIR PLUS
Les dunes de Tottori

Le parc floral Hanakairô, quant à lui, est plus grand parc floral du Japon. Il se situe à Nanbu. Célèbre pour son immense serre en forme de dôme (50m de diamètre et 21m de haut), il abrite également un couloir couvert de 1km permettant de faire le tour du parc, y compris les jours de pluie. On y trouve une quinzaine de variétés de lys sauvages (qui sont d’ailleurs le symbole du parc), ainsi qu’un jardin d’inspiration néerlandaise.

Plus d’informations sur
www.tottorihanakairou.or.jp

Les stations thermales de Tottori

Deux stations thermales, Misasa et Kaike onsen, sont particulièrement appréciées pour la composition particulière de leur eau.

Localisée dans les montagnes, au centre de la préfecture, la station thermale de Misasa onsen bénéficie de l’un des taux de radium les plus élevés au monde. Ce qui en fait un lieu extrêmement apprécié des amateurs de sources chaudes.

EN SAVOIR PLUS
Misasa onsen

Au nord de Yonago, en bordure de la mer du Japon, la jolie station thermale de Kaike onsen est connue quant à elle pour ses eaux riches en sodium et chlorure de calcium. Elle abrite de nombreux ryokan où vous pourrez vous initier aux délices des sources chaudes… avec vue sur la mer.

Plus d’informations sur 
www.yonago-navi.jp

Les temples et sanctuaires de Tottori

On trouve à Tottori de très nombreux temples et sanctuaires, mais deux d’entre eux sont particulièrement inspirants à visiter.

Niché sur les pentes du Mont Mitoku, le Sanbutsu ji est un temple bouddhiste très célèbre. Il constitue en effet le point de départ d’une route ascétique, la randonnée des Sept Temples, qui mène au Nageire-dô, un pavillon construit à même la falaise. Ce dernier est classé Trésor National

EN SAVOIR PLUS
Le temple Sanbutsu ji

Situé sur le littoral, Hakuto jinja est un petit sanctuaire plein de charme. Il est lié à une très vieille légende de la mythologie japonaise, celle du lapin blanc d’Inaba, mentionnée dans le plus ancien recueil de contes japonais, le Kojiki (712). Ce qui en fait l’un des plus anciens sanctuaires du Japon.

Sanctuaire Hakuto-jinja, préfecture de Tottori (Chûgoku)

Les musées et sites historiques de Tottori

La préfecture de Tottori abrite de nombreux musées et sites historiques remarquables, qui feront le bonheur des amateurs de tourisme culturel.

Le patrimoine de Chizu

La maison Ishitani, belle demeure de 44 pièces achevée en 1919, est la propriété de l’une des plus riches familles de Chizu, qui a fait fortune dans le commerce du bois. Lors de la visite, on admirera particulièrement les charpentes massives et le travail des ébénistes. La maison est également dotée d’un très beau jardin japonais.

EN SAVOIR PLUS
Chizu

Le petit hameau perdu d’Itaibara, dans les montagnes de Chizu, a quant à lui conservé intact son habitat traditionnel. On y accède en bus (10 minutes de trajet) depuis la gare.

Plus d’informations sur 
www1.town.chizu.tottori.jp

Les musées de la ville de Tottori

Le musée Watanabe expose, dans une joyeux bric-à-brac, les impressionnantes collections rassemblées par le docteur Hajime Watanabe. On y trouve notamment l’une des plus importantes collections d’armures de samouraï du Japon.

Musée Watanabe, préfecture de Tottori (Chûgoku)

EN SAVOIR PLUS
Le musée Watanabe

Musée du jouet et des chansons pour enfants, le Warabekan est un autre lieu atypique. Inauguré en 1995, il a été construit dans l’enceinte de l’ancienne bibliothèque municipale, suite au succès de l’exposition mondiale des jouets, en 1989. Rempli d’objets rétro et de chansons d’autrefois, le musée Warabekan est fait pour les curieux… et pour ceux qui voyagent en famille !

Plus d’informations sur
warabe.or.jp

Ruines et châteaux

Situé à Daisen, le site archéologique Mukibanda a révélé la présence d’une colonie humaine datant de de l’ère Yayoi (de 800 av. J.-C. à 250) au pied du mont Daisen. Les vestiges couvrent l’intégralité de la colline de Banda, qui s’étend d’une partie de la ville de Yonago à Daisen-cho (district de Saihaku). À ce jour, à peine un dixième de la superficie totale du site a été fouillé. Plusieurs reconstitutions d’habitat yayoi, similaires à celles du parc Yoshinogari de Saga, y ont été bâties. 

Démantelé durant l’ère Meiji, le château de Tottori (16e siècle) se dressait au cœur du parc Kyusho. Les ruines du donjon médiéval sont toujours visibles. Elles ont été classées Bien Culturel Important. Avec plus de 400 cerisiers, le parc Kyusho constitue le spot incontournable du hanami à Tottori-shi.

Construit sur le mont Minato, à 90m d’altitude, ce château aujourd’hui en ruines offre une vue imprenable sur la ville de Yonago. Celui qui fut le premier château de la région de San’in fut détruit en 1869. Le sentier menant aux vestiges est un spot à ne pas manquer lors de la floraison des sakura.

Tottori est née de la fusion, en 1888, des anciennes provinces de Hôki et Inaba. Elle entretient des liens particulièrement étroits avec la préfecture voisine de Shimane. Le château de Yonago, aujourd’hui en ruines, était autrefois le plus puissant de la région de San’in.

Pèlerinages manga à Tottori

Rien de tel qu’un voyage à Tottori pour s’offrir un pèlerinage, sur les traces de quelques célèbres mangaka.

Ville natale de Gosho Aoyama, auteur de la saga Détective Conan, Hokuei abrite un musée dédié à son oeuvre, Gosho Aoyama Manga Factory. L’expérience commence dès la gare de Yura, à bord du Conan train. Un itinéraire ponctué de clins d’oeil aux héros les plus connus du mangaka conduit le visiteur de la gare au musée. 

Circuit Jirô Taniguchi

Kurayoshi est la ville d’origine d’un autre célèbre mangaka, Jirô Taniguchi. Le quartier Utsubuki-Tamagawa sert de décor à l’une de ses oeuvres les plus célèbres, Quartier lointain. Un circuit découverte, disponible à l’office de tourisme, permet de visiter les lieux qui ont inspiré l’artiste.

EN SAVOIR PLUS
Kurayoshi

Troisième et dernier mangaka star de la préfecture, Mizuki Shigeru fait la fierté de sa ville natale, Sakaiminato. Le musée Mizuki Shigeru lui est dédié, ainsi qu’une route reliant la gare au centre-ville. Sur 800m, quelques 153 statues de bronze représentent les créatures fantastiques imaginées par Mizuki.

Plus d’informations sur
mizuki.sakaiminato.net

Les spécialités de Tottori

La grande spécialité locale est incontestablement la poire nashi. Mais on trouve également à Tottori une large gamme de produits de la terre et de la mer, tels que le boeuf wagyu, le crabe matsuba et le calamar blanc, ainsi que plusieurs variétés de saké.

Le musée Nijisseiki, unique musée japonais dédié à la poire nashi, se situe à Kurayoshi. L’endroit idéal pour s’initier à l’histoire de ce fruit et aux techniques de récolte. Le symbole du musée est un grand poirier, d’une hauteur de 20m. Expositions et ateliers en font un lieu particulièrement apprécié des enfants.

Plus d’informations sur
1174.sanin.jp

Les grands événements à Tottori

La préfecture de Tottori compte trois principaux matsuri.

Crédits photographiques :  Wae35244 – 投稿者自身による作品, CC 表示-継承 4.0 | 㭍月例祭 – 投稿者自身による作品, CC 表示-継承 4.0

Récits de voyage

Sanctuaire Hakuto-jinja, préfecture de Tottori (Chûgoku)

Hakuto jinja, le sanctuaire des amoureux

Le sanctuaire shinto Hakuto-jinja est un très ancien lieu de culte shinto de la ville de Tottori. Découvrez avec moi ce lieu plein de charme et chargé d’histoire… Le nom...

Barils de saké à Chizu, préfecture de Tottori (Chûgoku)

Chizu

Chizu est un bourg d’environ 8000 habitants, à l’atmosphère paisible. Niché dans les montagnes de Tottori, il abrite notamment une brasserie de saké renommée. Sans oublier la splendide demeure d’une...

Vue sur la mer du Japon depuis les dunes, préfecture de Tottori (Chûgoku)

Les dunes de Tottori

Les dunes de Tottori sont incontestablement la grande attraction à ne pas rater à Tottori. Difficile de passer à côté cela dit: elles figurent sur toutes les brochures, et dans...