Tokyo

Gotoku ji, l’adorable temple des maneki neko

Gotoku ji, le temple des maneki neko, se situe dans le paisible arrondissement de Setagaya, au sud-ouest de Tokyo. L’endroit fait partie de mes escales préférées dans la capitale japonaise. Je l’ai d’ailleurs exploré à deux reprises, entre érables rouges d’automne et cerisiers en fleur au printemps.

Depuis la gare de Shinjuku, on accède à ce joli complexe bouddhiste via une ligne de train locale (la ligne Odawara). Restent ensuite, depuis la gare, dix bonnes minutes de marche dans un charmant quartier, et vous y êtes !

Gotoku ji, une promenade apaisante à Tokyo

Gotoku ji est un endroit plein de charme, qui offre un agréable moment de répit, entre deux visites plus rythmées à Tokyo. Lors de mes deux passages, il y régnait un très grand calme.

L’endroit n’est pas très grand, et se visite relativement rapidement, à moins de prendre son temps dans les allées du cimetière.

On y entre par une belle porte de bois, qui donne sur une allée bordée de cerisiers. Celle-ci mène à un premier temple, face auquel se dresse un énorme brûleur d’encens, surmonté d’un komainu (lion gardien). De là, on accède à un clocher (à droite) ou à un cimetière ancien (à gauche), en croisant au passage une monumentale pagode à l’architecture très sobre.

Enfin, les différents lieux de prière, ainsi que le hall d’accueil, encerclent une cour située derrière le premier temple.

Les maneki neko du Gotoku ji

La principale attraction du Gotoku ji se situe sur le sentier menant au cimetière, à gauche d’un petit pavillon de prière baptisé Shofuku-den. Il s’agit bien-sûr de ces centaines (milliers ?) de maneki neko rassemblés, qui offrent une vision vraiment insolite et fascinante.

Des voeux par milliers

L’origine de ces statuettes est liée aux principes de la spiritualité japonaise. On achète une statuette et on lui associe un voeu. S’il se réalise, on vient alors la rapporter au Gotoku ji, en témoignage de gratitude. 

Tant de souhaits réalisés… Ça fait plaisir à voir, non?

Comme dans la plupart des temples, on peut également acheter sur place des ema (ici à l’effigie du maneki neko). Ces plaques votives servent à formuler un voeu, que l’on écrit au feutre au verso. On suspend ensuite l’ema dans le sanctuaire, en priant pour que le voeu se réalise.

Je suis toujours un peu hésitante quand il s’agit de rédiger un voeu au Japon. Lors de mon passage à Gotoku ji, ne sachant pas trop quoi souhaiter, je me suis contentée d’un voeu de bonheur. Mais en observant les autres tablettes (et notamment celles en français), j’ai compris que la plupart des visiteurs formulaient des souhaits destinés à leurs animaux de compagnie.

Gotoku ji et la légende du maneki neko

Si le chat est devenu l’emblème du Gotoku ji, c’est principalement grâce à l’une des (nombreuses) légendes liées à l’origine du maneki neko.

On raconte en effet qu’un jour d’orage, un groupe de samouraïs (ou un noble seigneur selon les versions) passa à proximité du temple. Ils furent alors intrigués par la vue d’un chat, levant la patte comme pour les inviter à s’approcher. Ils vinrent donc à sa rencontre, et c’est alors que la foudre s’abattit à l’endroit précis où ils se trouvaient un instant auparavant. Pour récompenser l’animal, les samouraïs firent d’importants dons au temple, qui devint ainsi l’un des plus prospères de la ville.

D’autres versions de cette légende existent, mais toutes s’accordent sur un point: le chat serait porteur de chance et de sagesse.

Un spot automnal d’exception

Si Gotoku ji est agréable en toute saison, l’automne offre un écrin particulièrement agréable à la promenade. Le temple regorge d’érables rougeoyants à la période du koyo. De quoi faire de superbes prises de vue.

Si vous avez le temps de vous attarder dans les parages, je vous recommande également une petite promenade dans le quartier. Je l’ai trouvé plein de charme. Setagaya semble être un arrondissement plutôt calme et résidentiel. De quoi changer un peu des gratte-ciel de Shinjuku et autres délires tokyoïtes monumentaux.

Horaires : Ouvert tous les jours, de 8h à 16h30

Mise à jour : juin 2020

12 Comments

  • tetoy

    Aaah je n'ai pas pu y passer, mais l'ambiance que tu as du ressentir, je l'ai ressenti à Kamakura au temple Kencho-ji. On y était assez tôt. Presque personne. J'ai adoré ^^

  • Camille

    Je compte bien y aller lors d'un prochain voyage, car comme toi j'adore énormément les maneki neko! Et ça m'a aussi l'air d'être un temple très apaisant. J'aime beaucoup le principe de ramener la statuette si le vœu se réalise, c'est chou!

  • Yo Yo

    Wouhaaaaaaa!!!!! Des petits chats partout!! >_<
    Ça donne envie d'aller ici aussi! C'est pas juste un petit voyage de 2 à 3 semaines qu'il va me falloir c'est toute une vie si je veux voir tout ce que je veux XD
    Merciiii Céciii!!

  • Céci セシリア

    Je confirme, ça vaut le détour 🙂
    Et je t'encourage vraiment à faire le voyage si tu hésites encore, ce pays a vraiment un effet addictif sur les gens (je suis revenue en déprime tellement j'étais bien là-bas, et depuis mon retour je ne pense qu'à une chose : y retourner !^^)

  • Céci セシリア

    Super, je t'ai fait découvrir quelque chose de nouveau alors ?^^ Il faudra y aller, tu me diras si ça te plaît ! Et merci pour le lien vers ton article en italien au fait, je suis débordée donc je n'ai pas encore eu le temps de le lire en détail, mais je le ferai, promis 🙂

  • Céci セシリア

    C'est exactement ça Toon Céc : ambiance super apaisante, à deux pas de la ville. C'est ce que j'aime, et que je n'ai pas retrouvé au Sensô-ji (mais il m'a fallu le recul du reste du voyage pour le réaliser du coup).
    Le Gotoku-ji est vraiment un lieu qui vaut le détour, surtout à cette heure où la lumière dorée baigne le cimetière et les jardins. J'adore ! J'y retournerai j'espère !

  • Hachi

    Endroit que j'ai connu grâce à toi, Cécilia! Je ne savais rien, mais c'est normal avec les grandes villes comme Tokyo! C'est leur beauté! Il y a tout ensemble et on a besoin seulement de temps pour decouvrire tout! Et des bonnes segnalations comme la toi! 😉

  • Toon Céc

    Merci pour la visite, les photos reflètent bien le calme. J'adore la lumière de cet instant de la journée.
    C'est agréable de pouvoir s'échapper de la frénésie de la ville ! C'est dingue quand même de se dire qu'en passant la porte d'entrée d'un temple tu puisses te retrouver dans un monde quasi-parallèle où tout te semble apaisé !
    Je n'ai pas eu l'occasion de me rendre dans ce temple, peut-être une prochaine fois 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.