Tottori

Les dunes de Tottori

Les dunes de Tottori sont incontestablement la grande attraction à ne pas rater à Tottori. Difficile de passer à côté cela dit. Elles figurent en effet dans le top 5 de tous les sites de voyage dédiés à cette préfecture.

Ces dunes forment une bande de sable d’environ 16km de long, pouvant s’étendre jusqu’à 2km à l’intérieur des terres. Chaque année, ce sont environ 2 millions de visiteurs (majoritairement originaires d’Extrême-Orient) qui se pressent dans les environs, pour profiter de l’atmosphère très atypique des lieux.

Les dunes de Tottori, un mini-désert au Japon

Il faut dire que les dunes de Tottori constituent l’unique zone « désertique » du Japon. Un paysage exotique, qui nourrit beaucoup de fantasmes. Envie d’une promenade à dos de chameau au Pays du Soleil Levant? Vous êtes au bon endroit!

Le Tottorisakyu visitor center 

Comme dans beaucoup de sites touristiques, les abords des dunes sont jalonnés de petites échoppes débordantes de souvenirs et autres spécialités locales. Mais on y trouve aussi un petit centre d’interprétation, le Tottorisakyu visitor center, que je vous recommande de visiter en premier. Ce centre d’accueil permet d’en apprendre davantage sur le phénomène naturel à l’origine de la formation des dunes, ainsi que sur la biodiversité qui s’est développée dans cet environnement pour le moins hostile…

À peine le temps d’enfiler une paire de bottes (prêtée gratuitement dans l’une des boutiques des environs), et c’est parti pour la visite. L’accès aux dunes se fait via un escalier de bois, qui grimpe parmi la végétation dunaire. Arrivé au sommet, on bénéficie d’une superbe vue sur l’étendue de sable.

Les fûmon des dunes de Tottori

Une fois sur place, ce qui attire l’oeil en premier, ce sont les fûmon, ces ondulations dans le sable, caractéristiques des espaces désertiques. Elles sont issues de la conjonction de plusieurs éléments. Le vent, bien-sûr, mais aussi le sable en lui-même, dont les grains (de tailles différentes) se déplacent plus ou moins loin sous l’effet d’une rafale. Ce sable doit être sec (humide, il est beaucoup trop compact). Enfin, la lumière est importante pour l’observation. C’est en effet grâce à leur ombre que l’on perçoit les ondulations. Il est donc préférable d’avoir une lumière rasante, plutôt qu’une lumière verticale. En résumé, si vous souhaitez faire de jolies photos, les fûmon seront moins visibles à midi qu’au lever ou au coucher du soleil.

Un site emblématique du Géoparc San’in Kaigan

Le sable en lui-même est assez épais. Il provient de cendres volcaniques anciennes liées à l’activité du mont Daisen, et de sédiments charriés par le fleuve depuis les montagnes. On peut donc dire que ces dunes existent grâce à l’interaction des quatre éléments. J’aime beaucoup cette idée. C’est d’ailleurs ce qui fait de ce site l’un des bijoux du Géoparc San’in Kaigan.

Le sommet des dunes, quant à lui, offre de magnifiques points de vue sur la mer du Japon. Le spot est idéal pour les amateurs de photographie. Dommage que le sable ait été humide lors de ma visite, je pense que le rendu doit être encore plus beau par temps sec. Attention toutefois, si vous prévoyez de visiter les dunes de Tottori en été. Le sable peut en effet être brûlant à cette période de l’année.

Accès : Depuis la gare de Tottori, prendre le Bus Loop Kirinjishi vers les dunes et le port, ou le bus spécial sakyû

Horaires : Accessible 24h/24, Tottorisakyu visitor center ouvert tous les jours de 9h à 17h

Plus d’informations sur www.sakyu-vc.com

Mise à jour : juin 2020

Cet article est le fruit d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Tottori.

12 Comments

  • Cécile

    Merci pour la balade nez au vent style Lawrence d'Arabie !! Rien de tel pour démarrer la journée 😉
    Ce lieu est vraiment paisible à cette période de l'année. Peut-on se baigner ici l'été ?
    C'est vrai que peu de personne s'attarde sur la nature au Japon. Pourtant elle est bien présente.
    Intéressant cette histoire d'ondulations.
    Petit conseil/info lecture : le manga "Le Sablier" (Sunadokei) se déroule à Tokyo mais aussi dans la région de Tottori. Je me souviens qu'il y a des lieux que tu as présenté dans le manga comme le musée.

  • Yoyo

    Wouha!! J'adore!!! C'est magnifique!!!! *o*
    Je vais devoir y aller, c'est obligé.
    Fascinant ces fumons! 🙂
    Comme Toon Céc, j'adore les tampons! Quand j'irais au Japon, j'ai pour objectif dans avoir le plus possible! (un peu comme les Gotochi Cards 😀 )
    Et tout cas, merci beaucoup pour cette petite balade qui fait du bien, surtout quand ici (chez moi), il pleut averse! x)

  • セシリア Céci

    Se baigner à proximité des dunes ? Je ne pense pas.
    Ces dunes font partie d'un parc naturel inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO (le géoparc San'in Kaigan, dont je parle dans mon article). Il est donc préservé.
    Je vais me renseigner un peu sur ce manga, merci pour l'info !
    La bestiole sous le chameau ? Je ne sais pas ce que c'est, et je ne l'ai pas vu ! J'espère quand même que le dessin n'est pas à échelle réelle XD

  • セシリア Céci

    Contente de t'avoir fait découvrir quelque chose de nouveau Hachi ! 🙂
    Je dois admettre que la période du voyage avait au moins un avantage : pas de sable brûlant, et pas trop de visiteurs non plus, ce qui m'a permis de faire de belles photos^^

  • セシリア Céci

    C'est étonnant comme lieu, n'est-ce pas ?^^ Comme je le disais dans mon précédent article, la ville de Tottori en elle-même n'a rien d'exceptionnel, mais il y a vraiment des endroits incroyables à découvrir dans les alentours, et si tu as aimé cet article tu devrais adorer le prochain !^^
    Aha toi aussi tu vas te lancer des défis bêtes au Japon ?
    Entre les gotochi cards, les tampons, les figurines Fuchiko, les plaques d'égout trop stylées et les goshuin, je commence à être submergée lol
    Mais j'adore collectionner des trucs, depuis toute petite, et quand tu voyages au Japon c'est tellement facile (mes collections ne coûtent pas bien cher finalement).
    Bref : j'adore !

  • Japan kudasai

    Oh j'avais pas vu la bestiole ! Ça ressemble à une larve de fourmillion (ça donne une libellule adulte), elle creusent des terriers dans le sable pour se planquer et attaquent la première bête qui passe prêt du terrier.

  • Japan kudasai

    Le magasin devant les dunes était rempli de gâteaux, un très bon spot également ^^ ! A refaire un été au soleil levant. J'ai vu aussi des photos des dunes sous la neige cet hiver et c'était assez impressionnant. En résumé : c'est à voir en toute saison ! Bravo pour ta chasse aux tampons Ceci, je n'ai pas ramené grand chose de Tottori et ton article est encore super bien illustré !

  • tetoy

    Je ne comprend pas pourquoi je n'arrive pas à commenter via Firefox… Ca m'énerve ! >.<
    Je me suis toujours demandé si l'endroit était un site naturel. Mais au vu de l'explication je comprend mieux et je ne dirais pas non pour aller y faie un tour ^^ Mais dur de n'y aller que pour ça…
    J'adore le chat fait avec le sable =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.