Hyogo

Le parc Genbudo

Le parc Genbudo est un trésor naturel méconnu. Il se situe dans la préfecture de Hyogo, au sud de Kinosaki onsen, et plus précisément aux abords du fleuve Maruyama. Le site est né d’une éruption volcanique survenue il y a environ 1,6 millions d’années. C’est désormais l’un des joyaux du Géoparc San’in Kaigan, avec les dunes de Tottori et la côte d’Uradome.

Le parc Genbudo se situe officiellement sur le territoire de Toyooka, à la limite avec Kinosaki. Il est connu pour ses grottes basaltiques, qui sont au nombre de cinq. Il s’agit des grottes Genbudo, Seiryudo, Byakkodo, Minami-suzakudo et Kita-suzakudo.

Un clin d’oeil à la mythologie sino-japonaise

Le nom même du site (Genbudo) est lié à une légende de la mythologie japonaise, celle du dieu Genbu, fruit de la fusion d’une tortue et d’un serpent.

Ce qui est assez amusant d’ailleurs, c’est que les cinq grottes tirent toutes leurs noms de cette légende. Suzaku, Genbu, Seiryu et Byakko sont en effet quatre divinités issues de la mythologie chinoise. Chacune représente l’un des points cardinaux (pour Genbu, le nord). Ceux qui connaissent le manga Fushigi Yugi, de Yû Watase, seront sans doute familiarisés avec cette histoire.

Les grottes du parc Genbudo

Parmi les cinq grottes du parc, je n’ai malheureusement pu en voir que deux. J’espère avoir un jour l’occasion de compléter la visite, d’autant que le musée Genbudo a rouvert en 2018, soit deux ans après mon passage.

La grotte Genbudo

La grotte Genbudo est donc la plus célèbre des cinq grottes du parc. On tombe dessus immédiatement en suivant le sentier qui démarre du centre d’accueil. Ce n’est pas une grotte naturelle, car le site était autrefois exploité par une compagnie minière.

Mais les formations rocheuses visibles autour, notamment les colonnes de basalte, sont d’origine. Elles sont issues du refroidissement de la coulée de magma. L’accès à l’intérieur de la grotte est évidemment interdit, même si on peut l’observer d’assez près.

La référence au dieu Genbu est assez explicite. La tortue est représentée par les énormes rochers hexagonaux qui rappellent les motifs d’une carapace, tandis que les longues et fines colonnes de basalte font référence au serpent. En suivant le sentier vers la droite, on arrive à la grotte Seiryudô, hommage au dieu Seiryu, le dragon azur de l’est.

La grotte Seiryudo

Les formations rocheuses de la grotte Seiryudo n’ont rien à envier à celles de la grotte Genbudo, avec un petit plus néanmoins. La présence d’un étang agrémenté d’une lanterne au pied des colonnes basaltiques crée en effet un sublime jeu de miroir. Le lieu est idéal pour profiter d’un moment de repos, en contemplant les rochers… ou la très belle vue sur la montagne et les rizières en contrebas.

La lumière dorée du crépuscule était particulièrement jolie lors de mon passage, tout comme les feuillages rougeoyants des momiji, les érables japonais.

Le musée Genbudo

Autre attraction des environs, le musée Genbudo est le plus grand musée de géologie de la préfecture de Hyogo. Il a rouvert ses portes en 2018, après plusieurs mois de travaux et une modernisation complète de ses installations.

Le musée recèle notamment des espaces flambant neufs dédiés aux roches, aux minéraux et aux fossiles de la région. Une boutique et un restaurant complètent cet équipement hors-norme, qui expose plus de 2500 pièces. 

Comment visiter le parc Genbudo?

Si vous passez par Kinosaki, un détour par le parc Genbudo, son musée et ses grottes vaut sans problème le déplacement. D’autant que le site n’est pas très éloigné de la station thermale. On peut en effet y accéder via une navette, depuis la gare. Attention si vous êtes tentés par le train : il existe bien une gare Genbudo sur la Sanin Main Line… mais elle vous déposera du mauvais côté du fleuve. Vous voilà prévenus!

Horaires : Ouvert tous les jours, de 9h à 17h

Tarifs :

  • Navette depuis la gare de Kinosaki onsen : ¥600 aller/retour
  • Musée Genbudo : ¥800 par adulte, ¥400 par enfant (de 12 à 18 ans), ¥300 par enfant (dès 4 ans)
  • Parc Genbudo : accès gratuit

Plus d’informations sur www.genbudo-museum.jp

Mise à jour : juin 2020

Cet article est le fruit d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Hyogo.

7 commentaires

  • Camille

    Super article, c'est très joli! Ca me rappelle un peu la grotte qu'il y a à un moment dans Samuraï Champloo! Mention spéciale pour ta photo avec les momiji en premier plan, très beau cliché!

    Je prévois Kinosaki Onsen pour le prochain voyage alors je te remercie pour cette découverte, je prends note! 🙂

  • Yoyo

    Alors là je suis juste bluffer! C'est exctraordinaire! Il faut que j'y aille!
    J'adore le design de Gen-san! Et j'attends ton article sur les mascottes avec impassiance car je suis complètement fan! >_<
    Ta première photo de l'écluse me donne l'impression d'un tableau fait à la peinture.
    Tes photos sont toujours magnifique! Tu es vraiment douée :p
    Merci Céci!

  • Cécile

    Bel article agrémenté de jolies photos. Comme Camille, je décerne une mention spéciale à celle avec les momijis en 1er plan.
    Je rajoute le détour sur ma liste à voir !
    J'attends avec impatience ton article sur les mascottes, je suis fan du concept !!
    Merci

  • セシリア Céci

    Contente d'avoir écrit un article qui pourra t'être utile Camille, les grottes sont vraiment belles et je regrette de ne pas avoir pu découvrir les cinq. Si tu y vas, j'espère que tu me les feras toutes découvrir ! 🙂

  • セシリア Céci

    Merci petite Yoyo, oui il faut ajouter les grottes Genbudo + Kinosaki onsen à ta liste sans aucun doute !!!
    L'article sur les mascottes n'est pas pour tout de suite, mais je vais essayer de préparer ça, quand j'aurais fini le récit de ce blogtrip, qui avance plutôt bien !^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.