Tottori

Gosho Aoyama Manga Factory

Gosho Aoyama Manga Factory est un musée atypique. Après Kurayoshi et son manga fétiche Quartier Lointain, cap sur Hokuei! Cette dernière est en effet la ville natale de Gosho Aoyama, l’auteur du célèbre manga Détective Conan.

J’ai un peu honte de vous l’avouer, mais je n’ai jamais lu ce manga qui est pourtant un monument de la BD japonaise, du haut de ses 98 volumes (la série est toujours en cours). Du coup, je vais faire de mon mieux pour vous parler de cette étape assez insolite sans dire trop de bêtises, car je risque d’être attendue au tournant par quelques fans inconditionnels…

Conan Station et le Conan Train

Première étape de la visite de Gosho Aoyama manga factory: la gare JR Yura, aussi appelée Conan Station. C’est une toute petite gare, mais l’atmosphère y est assez originale, et bien-sûr… Conan est partout! Moi qui pensais qu’un détective se devait d’être discret…

L’attraction la plus intéressante de cette gare est évidemment le Conan Train, que j’ai eu la chance de croiser, par la magie du timing japonais. Ce train joliment décoré, qui suit les lignes JR de Sanin et Tottori, est en service 5 fois par jour. Pensez à bien vous informer sur les horaires, si vous espérez pouvoir le croiser (voire même l’emprunter) lors de votre voyage.

Pèlerinage manga à Hokuei

En quittant la gare pour se promener dans Hokuei, le délire continue! Le long de l’itinéraire menant de la gare à Gosho Aoyama Manga Factory, on peut croiser une multitude de petites références à Détective Conan, principalement du mobilier urbain. Des plaques d’égout par exemple. Ou encore des statues, panneaux en pierre ou en métal, lampadaires… Même les pictogrammes à l’entrée des toilettes publiques sont à l’effigie des héros du manga. Et puis il y a l’inévitable Rallye Tampons, un incontournable au Japon.

Le trajet fait 1.4 km, ce qui représente une petite vingtaine de minutes à pied. Il est aussi possible d’emprunter une navette gratuite depuis la gare… mais c’est moins drôle.

Gosho Aoyama Manga Factory, un musée atypique

Si vous êtes fan de Gosho Aoyama, le musée en lui-même, inauguré en mars 2007, devrait faire votre bonheur. Oeuvres de jeunesse, vidéos, statues géantes et petits jeux inspirés des différentes intrigues du manga… Tout est là pour vous plonger dans l’univers et le parcours du mangaka vedette.

Comme au musée Ghibli, Gosho Aoyama Manga Factory comporte une reconstitution du bureau de l’artiste, recouvert de magnifiques dessins. C’est d’ailleurs mon endroit préféré.

La visite se termine par une boutique débordante de goodies divers et variés, qui feront une nouvelle fois le bonheur des fans… à qui je recommande sans problème le voyage. Quant aux autres (ceux qui, comme moi, ne sont pas spécialement férus de manga ou qui n’ont jamais lu Détective Conan), il m’est bien difficile de leur conseiller la visite. Ils ne sont clairement pas la cible… À moins de venir avec de jeunes enfants ? Car le musée est très ludique, on doit pouvoir y passer un agréable moment en famille.

Voilà pour mon ressenti personnel. Malgré le léger bémol lié à mon manque d’intérêt pour les manga, je garde quand-même un bon souvenir de cette après-midi insolite, sur les traces de Détective Conan. Je ne vous promets pas de me lancer dans la lecture de la série (98 tomes, ça fait beaucoup), mais je suis très contente d’avoir pu découvrir un artiste de talent.

Horaires : Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30

Tarifs : ¥700 par adulte, ¥300 à ¥500 par enfant (selon tranche d’âge)

Plus d’informations sur www.gamf.jp

Mise à jour : juin 2020

Cet article est le fruit d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Tottori.

10 Comments

  • Hachi

    Moi aussi, je n'ai jamais ni lu ni vu Detective Conan, je comprends bien tes sentiments! XD Mais les japonais sont tellement fières des leurs mangakas qu'une visite à un endroit tel que celui-ci devienne aussi un bon souvenir. 😉 à bien tot ^3^

  • Yoyo

    Oh!! J'adore détective Conan!!! Je ne les ai pas encore tous lu car ils ne sont pas tous à la bibliothèque mais je ne suis pas loin. C'est impressionnant quand même… 91 tome et toujours en cours! Je dis respect!
    J'adorerai aller voir cette ville de mes propres yeux!

  • Japan kudasai

    J'ai trouvé la ville un peu vide en dehors des statues mais le musée est par contre assez sympa. Même pour les personnes qui ne sont pas spécialement fans de la série, les amateurs de crayonnés seront comblés car il y a plein de planches de dessins originaux exposées, on ressent bien le travail du dessinateur. Rien que pour la photo avec ta tête dans le panneau à la place de celle de Conan, ça valait le coup du déplacement 😉 !

  • Alice

    What a nostalgic feel! I like Japanese trains, they remind me of past times. Except for the Shinkansen of course, which is pure modernity 🙂 Collecting stamps around at the train stations around Japan is so fun!! I have a collection myself 🙂

  • セシリア Céci

    Tout à fait ! Il n'est pas forcément nécessaire d'être un grand fan pour trouver de l'intérêt dans une telle visite j'imagine, d'ailleurs je me suis bien amusée grâce au côté 'insolite' de la balade.
    Mais malgré tout, je reste sur ma position car j'ai bien senti, au sein de notre groupe de blogueurs, que certains s'ennuyaient ferme. Ce n'est donc pas, pour moi, une visite à recommander à tout le monde.

  • セシリア Céci

    Merci pour cette réponse Yoyo, je suis vraiment très mitigée sur cette étape personnellement, même si j'ai beaucoup ri du côté insolite de la décoration urbaine !^^ Si tu es fan, tu devrais beaucoup aimer par contre.
    C'est un peu comme le musée Ghibli en fait 🙂

  • セシリア Céci

    Hi Alice ! Thank you for sharing such a kind post. Welcome to my blog !

    Collecting stamps is a real passion for me ahaha
    It makes the travel funnier, don't you think ?^^ I like japanese trains too.

    Hope to read you again on this website in the future. Your own blog seems very interesting, let's have a look ! See ya ! 🙂

  • Cécile

    Tout comme toi je ne suis pas fan de détective Conan alors non je ne viendrais pas spécialement dans cette ville mis à part pour les tampons qui sont sympas (et j'adore les collectionner aussi mais je ne suis pas aussi accroc que toi). Ça peut être amusant avec un enfant ; peut-être à inclure dans son parcours si on est pas loin…
    Une question me taraude ; j'espère que tu auras la réponse : qu'est-ce que c'est que ce truc tout poilu à côté de la pastèque ?
    Merci d'avance si tu peux éclairer ma lanterne !!

  • セシリア Céci

    Bonne question !!! Je serais tentée de dire qu'il s'agit de nebarikko, une variété d'igname originaire de Chine, qui est l'une des spécialités de Tottori. En tout cas, la forme est bonne. Mais je ne m'explique pas la présence des poils, s'il s'agit bien de ça lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.