• Tottori

    Le musée Watanabe

    Situé dans la ville de Tottori, le musée Watanabe rassemble l’une des plus importantes collections d’armures de samouraï du Japon. Il fait partie de ces lieux qui peuvent passionner… ou laisser complètement indifférent, selon vos centres d’intérêts personnels. N’étant pas spécialement attirée par l’histoire militaire du Japon, j’ai moyennement accroché au lieu en lui-même et à sa thématique. En revanche, j’ai été bluffée par quelques-unes des oeuvres exposées. De quoi justifier un détour. Il était une fois… un collectionneur fou Le Watanabe Art Museum (渡辺美術館) a été fondé en 1978. Il regroupe une impressionnante collection privée d’environ 30000 antiquités orientales.…

  • Tottori

    Le musée du sable de Tottori

    Situé à deux pas des dunes, le musée du sable de Tottori fait partie des lieux les plus marquants de mon voyage dans cette région. Encore un coup de coeur, après le sanctuaire Hakuto-jinja, qui justifie amplement un petit détour par la capitale de la préfecture. Inauguré en novembre 2006, 砂之美術館 (Suna no bijutsukan) est l’unique musée de sculptures de sable du Japon. C’est également le tout premier musée au monde à s’être spécialisé dans ce type d’expositions, sous l’impulsion de Katsuhiko Chaen, un sculpteur sur sable de renommée mondiale. Le musée du sable de Tottori, une invitation au voyage…

  • Kanagawa

    Hakone Sekisho checkpoint

    Hakone Sekisho est un ancien checkpoint de la route du Tokaido, reconverti en musée. Il fait notamment partie des nombreux spots touristiques à découvrir autour du lac Ashi, à Moto-Hakone. La visite comblera les curieux et les férus d’histoire (comme moi). Celle-ci n’est pas très longue, mais vraiment dépaysante. Elle offre une plongée des plus divertissantes dans l’atmosphère du Japon de l’ère Edo.

  • Kanagawa

    Hakone sous la pluie, que faire pour s’occuper?

    Séjourner à Hakone sous la pluie est une expérience plus fréquente qu’on ne l’imagine. Nichée dans les montagnes de Kanazawa, la station thermale préférée des Tokyoïtes ne manque certes pas de charme. Mais force est de constater que la météo n’y est pas toujours au rendez-vous. En deux séjours à Hakone (soit 4 jours au total), j’ai eu droit à 3 jours de pluie ou de brouillard. Une expérience frustrante, partagée par de nombreux autres voyageurs. Alors, pour en profiter pleinement malgré les caprices de la météo, voici mes petits conseils…