Recette ichigo daifuku
Recettes

La recette du daifuku à la fraise

La recette du daifuku à la fraise est un grand classique des salons de thé japonais. La fraise ajoute en effet une touche de fraîcheur acidulée qui se marie à merveille la saveur du daifuku mochi… et bien-sûr avec celle du thé.

Le daifuku à la fraise est surtout une recette de saison, facile à préparer et vraiment gourmande, qui peut se décliner avec d’autres fruits en toute simplicité. C’est une bonne entrée en matière pour les curieux qui souhaitent s’initier en douceur à la dégustation des wagashi. 

Mochi-mochis-Douceurs-made-in-Japan

Il s’agit, en résumé, d’un mochi fourré à la fraise et à l’anko. La recette ci-dessous est en grande partie issue du livre de Mathilda Motte, “Mochi mochi”. Je vous recommande chaudement cet ouvrage si vous souhaitez vous lancer dans la confection de vos propres pâtisseries japonaises à la maison. 

Cuisiner le daifuku à la fraise

Préparation : 20 minutes environ – Cuisson : rapide (4min30 au micro-onde) – Repos : 15 min

ichigo daifuku illustration

Ingrédients

Pour 4 à 6 daifuku (selon la taille des fraises)

Pour la pâte à mochi
Farine de riz gluant shiratamako (80g)
Sucre blanc (70g)
Eau (160ml)
Fécule de maïs

Pour les daifuku
Anko (150g)
4 à 6 belles fraises de saison

Recette du daifuku à la fraise

Étape 1 : préparer la pâte à mochi

Dans un bol adapté à la cuisson au micro-onde, mélanger la farine de riz gluant avec le sucre. Ajouter l’eau progressivement en remuant pour obtenir une préparation bien lisse.

Recouvrir avec un film alimentaire, et faire cuire 1min30 au micro-onde à puissance maximale (850 w). Après cuisson, retirer le film, mélanger la pâte grossièrement sans trop insister. Renouveler l’opération 2 fois (cuisson au micro-onde sous film alimentaire + mélange rapide), jusqu’à obtention d’une pâte bien épaisse et élastique.

Sur votre plan de travail, saupoudrer la fécule de maïs, et verser la pâte encore chaude par-dessus. Laisser refroidir environ 15 min.

Étape 2 : façonner les daifuku

Pendant ce temps, laver et sécher les fraises. Couper le pédoncule. Étaler un peu d’anko sur un plan de travail humidifié, déposer au centre une fraise. La recouvrir entièrement avec l’anko. Répéter l’opération avec chaque fraise.

Diviser la pâte à mochi en 4 à 6 parts égales (toujours selon la taille des fraises). Aplatir chaque morceau de pâte au creux de la main, y placer la fraise enrobée d’anko et refermer le daifuku en repliant la pâte de manière à former une boule. Pincer la pâte pour bien refermer le daifuku. C’est prêt !

Vous pouvez consommer le daifuku immédiatement ou le conserver jusqu’au lendemain au réfrigérateur. 

いただきます~!🍓 

Suivez-moi sur Instagram pour d’autres exploits culinaires.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.