Cour du temple Higashi Honganji, préfecture de Kyoto
Kyoto

Higashi Honganji

Le temple Higashi Honganji est, pour moi, une découverte fortuite. Je n’avais absolument pas planifié sa visite. Mais l’endroit, croisé sur le chemin de la gare de Kyoto, m’a tellement impressionné que je n’ai pas pu résister…

C’est que les temples et sanctuaires sont extrêmement nombreux à Kyoto. On y dénombre environ 700 sanctuaires shinto, et quelques 1700 temples bouddhistes. Si bien qu’il s’avère difficile de flâner sans tomber nez à nez avec l’un de ces édifices, souvent très spectaculaires.

Le temple Higashi Honganji, un trésor d’architecture à Kyoto

Higashi Honganji (東本願寺) ou “Temple du Vœu Originel de l’Est”, date de 1602. Il a été fondé par le shogun Tokugawa Ieyasu (1543-1616), en tant que siège de la secte bouddhiste Jôdo Shinshû. Cette dernière rassemblerait près de 8 millions de fidèles au Japon. C’est donc l’une des plus importantes de l’archipel.

Higashi Honganji, un complexe bouddhiste monumental

Le temple se situe sur l’avenue Karasuma-dori, au nord de la gare de Kyoto. Impossible de le rater ! La porte de bois ornée de dorures, appelée Goeidô-mon (御影堂門), est monumentale, tout comme la cour intérieure.

Porte du temple Higashi Honganji, préfecture de Kyoto
Porte du temple Higashi Honganji, préfecture de Kyoto

En m’aventurant dans l’enceinte du temple, je me suis sentie minuscule face à l’immensité de cet ensemble architectural hors du commun. Ce dernier est d’ailleurs très facilement identifiable depuis l’observatoire de la Kyoto Tower, située à deux pas.

Higashi Honganji depuis la Kyoto Tower, préfecture de Kyoto

Le Goei-dô, l’une des plus grandes constructions en bois du monde

Le bâtiment principal, appelé Goei-dô (御影堂) ou Salle du Fondateur, n’est pas en reste. Il s’agit de l’une des plus grandes constructions en bois au monde, rien de moins ! C’est, accessoirement, la plus grande de Kyoto… Son toit mesure 76 mètres de long, pour 58 mètres de large. La version actuelle du Goei-dô date de 1895, le site ayant subi de nombreux incendies.

Couloir du temple Higashi Honganji, préfecture de Kyoto

C’est dans ce bâtiment décoré de vastes tatami (et de luminaires sublimes) que les croyants sont invités à la prière, dans une atmosphère paisible et solennelle. Si vous visitez l’endroit, surtout n’oubliez pas de retirer vos chaussures en bas de l’escalier. Un petit sac en plastique vous sera même fourni pour les transporter sans encombre.

Les temples Nishi et Higashi Honganji

Si Higashi Honganji est aujourd’hui un temple à part entière, il faisait à l’origine partie d’un complexe plus vaste. Il existe en effet un temple Nishi Honganji ou “Temple du Vœu Originel de l’Ouest” situé, comme son nom l’indique… à l’ouest. Les deux monuments ont été séparés par Tokugawa Ieyasu, afin de saper la puissance de la secte Jôdo Shinshû, que le shogun jugeait trop influente à son goût.

Notez que Higashi Hongan-ji dispose également d’un jardin séparé, le Shosei-en, situé à quelques pâtés de maisons à l’est du temple. Il daterait du 17e siècle, mais je ne l’ai malheureusement pas visité.

Cour du temple Higashi Honganji, préfecture de Kyoto

En conclusion, Higashi Hongan-ji est une belle découverte, dont l’immensité m’a laissée bouche bée dès que j’ai franchi la porte principale. Le travail du bois y est remarquable, tant au niveau des charpentes monumentales que des petits détails du décor. Les couloirs, interminables, offrent de sublimes perspectives. Autre bonne surprise : l’entrée est totalement gratuite. Vous n’avez donc aucune excuse pour manquer ce lieu vraiment très accessible, à 10 minutes à peine de la gare principale.

Horaires : Ouvert de 5h50 à 17h30

Tarifs : accès libre

Plus d’information sur www.higashihonganji.or.jp

Mise à jour : mai 2020

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.