• Kyoto

    Arashiyama by night

    Parmi tous mes coups de coeur à Kyoto, Arashiyama figure en bonne place. L’ambiance du hanami y est sans doute pour beaucoup. J’ai ressenti dans ce quartier une douceur de vivre qui me laisse encore aujourd’hui un souvenir très marquant. Après la traversée de la bambouseraie au crépuscule, j’ai passé un peu de temps dans le quartier de la gare Randen. À l’heure où les touristes désertent les rues, il commençait à faire sombre. Les boutiques fermaient une à une… J’étais sereine. Je partage avec vous le souvenir de cette flânerie nocturne. Arashiyama, entre romantisme et mystère J’ai déjà parlé…

  • Kyoto

    La bambouseraie d’Arashiyama

    La bambouseraie d’Arashiyama fait partie des paysages emblématiques de Kyoto. De son vrai nom « forêt de Sagano », elle offre une halte nature pittoresque, au sein d’un charmant quartier. Particulièrement photogénique, la bambouseraie d’Arashiyama est aussi extrêmement fréquentée. Il est donc recommandé d’arriver tôt le matin, pour profiter des lieux en toute sérénité. Pour ma part, j’y suis arrivée (trop) tardivement, après ma visite du Pavillon d’Or. L’après-midi était déjà bien entamée, donc pas le temps d’aller jusqu’au parc des singes situé à proximité. Ce n’est que partie remise. Du kinkaku-ji à la bambouseraie d’Arashiyama En quittant Kinkaku-ji, l’itinéraire à pied…

  • Kyoto

    Kinkaku ji, le célèbre Pavillon d’Or

    Le Kinkaku-ji est, de mémoire, le premier lieu a avoir intégré ma bucket list dédiée au Japon. Littéralement « temple du Pavillon d’Or », il désigne un complexe bouddhiste situé dans les jardins du temple Rokuon-ji, à Kyoto. L’endroit est d’ailleurs l’une des attractions les plus emblématiques de la ville, voire du Japon tout entier. Il doit son nom à son pavillon recouvert de feuilles d’or, le shariden, initialement bâti à la toute fin du 14e siècle (1397). Plusieurs fois reconstruit suite à des incendies, ce dernier se situe sur la rive de l’étang Kyôko-chi. Kinkaku-ji, Trésor National et Patrimoine Mondial Après…

  • Kyoto

    La Kyoto Tower

    On ne peut pas dire que la Kyoto Tower soit un bâtiment très discret… Située face à la gare centrale, cette tour, haute de 131 mètres, attire l’oeil comme un aimant. Que l’on apprécie ou non son architecture décalée.  En se promenant autour de la gare, impossible de rater cet édifice atypique. Sa silhouette est reconnaissable entre mille ! Je n’ai pas pu résister à l’envie de monter à son sommet. Découvrir Kyoto, la tête dans les nuages, ça vous dit ? La Kyoto Tower, une construction insolite en plein coeur de la ville Véritable OVNI dans le paysage de…

  • Kyoto

    Higashi Honganji

    Le temple Higashi Honganji est, pour moi, une découverte fortuite. Je n’avais absolument pas planifié sa visite. Mais l’endroit, croisé sur le chemin de la gare de Kyoto, m’a tellement impressionné que je n’ai pas pu résister… C’est que les temples et sanctuaires sont extrêmement nombreux à Kyoto. On y dénombre environ 700 sanctuaires shinto, et quelques 1700 temples bouddhistes. Si bien qu’il s’avère difficile de flâner sans tomber nez à nez avec l’un de ces édifices, souvent très spectaculaires. Le temple Higashi Honganji, un trésor d’architecture à Kyoto Higashi Honganji (東本願寺) ou « Temple du Vœu Originel de l’Est », date…