Tokyo

Imado jinja, aux origines du maneki neko

Imado jinja est un petit sanctuaire situé dans le quartier d’Asakusa. Il fait partie de mes découvertes fortuites à Tokyo. En quittant Amezaiku Ameshin, il m’a en effet suffit de traverser la rue pour découvrir, totalement par hasard, ce lieu dédié au maneki neko.

L’endroit n’est pas immense. À vrai dire, je ne pensais pas y consacrer un article entier, mais en cherchant quelques informations sur Internet, j’ai découvert des faits intéressants que j’ai très envie de partager avec vous. Ils donnent à cette découverte une valeur toute particulière.

Imado jinja et la légende du maneki neko

Imado jinja est en effet lié à l’une des légendes relatant l’origine du maneki neko.

Il était une fois… une vieille femme qui habitait à Imado, dans l’est de Tokyo (actuel quartier d’Asakusa). Cette femme était si pauvre que pour survivre, elle dut vendre son chat, qu’elle aimait.

Peu après leur séparation, le chat lui apparut en rêve, lui ordonnant de créer une statue d’argile à son effigie. Ce qu’elle fit. La statue fut remarquée et trouva rapidement un acheteur. La vieille femme commença alors à en fabriquer d’autres, qui devinrent très populaires, lui apportant la richesse. Depuis ce jour, on considère la figure du maneki neko comme un symbole de bonne fortune.

Jolie histoire, non ? Il existe évidemment de nombreuses autres légendes sur l’origine du maneki neko (plus ou moins tristes d’ailleurs). Toutes prennent place à Tokyo. L’une d’elle est particulièrement répandue. Elle prend place dans l’arrondissement de Setagaya, où se situe aujourd’hui le temple Gotoku-ji.

Un sanctuaire discret

En entrant dans l’enceinte du petit sanctuaire shinto, j’ai immédiatement été attirée par les sakura, en pleine floraison ce jour-là. Deux arbres magnifiques ornent la cour centrale, où des bancs et chaises avaient été installés pour la détente. Si le temple est réputé pour abriter un grand nombre de chats, je n’en ai croisé aucun malheureusement. Pas de chance. En revanche, j’ai croisé des ema par milliers.

Je connaissais le maneki neko comme symbole de chance en affaires, j’ignorais qu’il pouvait aussi porter bonheur en amour! Quoi qu’il en soit, à Imado jinja, les chats sont toujours représentés par deux. Car le temple vénère également Izanami et Izanagi, couple légendaire de la mythologie japonaise, dont l’union permit la création du monde.

Imado jinja n’est pas une halte indispensable lors de votre passage à Tokyo, ni même à Asakusa. Mais l’endroit a du charme et ses nombreuses décorations de chats le font entrer sans peine dans le club des sanctuaires kawaii. Si vous le croisez par hasard, vous saurez désormais apprécier ce lieu à sa juste valeur.

Horaires : Ouvert de 9h à 17h

Plus d’informations sur www.imadojinja1063.crayonsite.net

Mise à jour : juin 2020

15 commentaires

  • Ainsel

    Ooooh j'y suis allée aussi! On a eu du mal à le trouver d'ailleurs mais on a beaucoup aimé (surtout les bancs avec les personnages de disney). C'est vrai qu'il est petit mais c'est ce qui fait son charme et le fait que le bois du temple soit rosé ajoute à son charme. J'y retournerais volontiers.

  • Mag

    かわいい ね !! Et en plus de voir des jolies photos j'apprends des choses (j'aime bien les manekineko mais j'avoue n'avoir jamais chercher quelle en était l'origine -_-') ^_^ !

  • セシリアちゃん

    Contente de t'avoir fait découvrir un nouvel endroit Yoyo 🙂
    Pour répondre à ta question, je ne pense pas aller à Japan Expo, je dois t'avouer que j'ai eu beaucoup moins de plaisir à m'y promener l'an dernier.
    je ne retrouve pas là bas le Japon que j'aime, c'est triste mais vrai…

  • Toon Céc

    Quelle chouette histoire ! Merci de la partager avec nous.
    Une belle découverte ce temple ; je viens de voir que je suis passée pas bien loin… Dommage, note pour plus tard dans ce cas 😉

  • Yo Yo

    Oooh! J'adore cette histoire! Même si d'un côté, c'est un peu triste de devoir vendre son chat… cette endroit a l'air vraiment superbe en tous cas! Si tu continues à me donner plein d'adresse comme ça, c'est toute ma vie que je vais devoir passé au Japon pour avoir le temps de tout faire! ,!
    en effet j'ai commencé à économiser mais c'est pour Japan expo ^^". Tu y vas cette année?
    Et puis c'est très dur d'économiser quand les crayons décide de ne plus fonctionner ou quand les mangas me suplie de les acheter. C'est très dur de refuser. .. Mais il va falloir que j'y pense un jour ou l'autre toute même! C'est mon rêve après tout! En tous cas, merci beaucoup Céci pour cette super découverte!

  • Hachi

    Je dois y aller la prochaine fois que j'ira à Tokyo! C'est très jolie et puis j'adore le maneki neko! J'ai eprouvé à faire une prière plusieurs fois dans differents temples: je ne rappelle jamais la sequences mais j'ai toujours prié avec convinction et j'espére que les kami ont apprecié.

  • セシリアちゃん

    Ouiii, c'était une bonne surprise, quand j'ai vu le maneki neko sur l'enseigne je me suis dit que je ne pouvais pas manquer d'y faire un tour. Par contre, dans certains cas, Internet reste indispensable (j'ai visité le Gotoku-ji par exemple, et si je n'avais pas su où aller j'aurais eu bien du mal à m'y rendre).
    Disons qu'il faut savoir laisser une part de découverte et d'improvisation dans son parcours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.