• Shizuoka,  Yamanashi

    Fujisan World Heritage Center, Shizuoka VS Yamanashi

    Shizuoka et Yamanashi partagent un remarquable point commun, la présence du majestueux Fujisan, « lieu sacré et source d’inspiration artistique » inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2013. Au cours des années suivant ce classement, chacune de ces préfectures s’est naturellement dotée de son propre Centre du Patrimoine Mondial (World Heritage Center), un lieu d’accueil et d’information dédié au Mont Fuji. Vous hésitez entre ces deux musées pour un prochain voyage ? Je vous livre mes impressions… Venir rendre visite au Fujisan pour le deviner à peine, caché derrière un épais mur de nuages, est une déception que j’ai vécu à…

  • Bâtiment principal du sanctuaire Kitaguchi Hongu Fuji Sengen de Fujinomiya, au pied du Mont Fuji (Fujisan), préfecture de Yamanashi (Chûbu)
    Yamanashi

    Le sanctuaire Kitaguchi Hongu Fuji Sengen au pied du Mont Fuji

    Kitaguchi Hongu Fuji Sengen-jinja, à Fujiyoshida, est un sanctuaire bien connu des vaillants ascensionnistes du Mont Fuji. Ce superbe complexe shinto, niché au coeur d’une forêt de cèdres mystique, est en effet le point de départ de la voie Yoshida, l’un des 4 principaux itinéraires menant au sommet du Fujisan.  Pour les croyants, le sanctuaire Kitaguchi Hongû Fuji Sengen est surtout dédié à la déesse de la montagne, Konohanasakuya (aussi appelée Sengen). La consécration du site remonterait à l’an 110, mais les bâtiments sont bien plus récents. Ils auraient été construits en 788, pour calmer la divinité du volcan suite à…