Kanagawa

Amazake chaya

Sur le trajet en bus reliant Moto-Hakone et Hakone Yumoto, ne manquez pas Amazake chaya! Ce salon de thé atypique, tout droit sorti d’un film d’Akira Kurozawa, est un vestige inattendu du Japon de l’ère Edo. Ou comment goûter au charme authentique de l’ancienne route du Tôkaido.

Au Japon comme ailleurs, il arrive en voyage que l’on fasse de sympathiques rencontres. Le matin de ma première excursion autour du lac Ashi, tandis que j’attendais le bus près de l’office de tourisme, un couple de touristes canadiens est venu discuter avec moi.

Amazake chaya, une découverte « pas-si-fortuite-que-ça »

Avec beaucoup de gentillesse, ils m’ont conseillé deux endroits : Hakone Sekisho, ancien checkpoint de la route du Tokaido. Et surtout Amazake chaya, un salon de thé que je devais « absolument visiter ». Malheureusement, les deux routards étaient bien incapables de localiser l’endroit avec précision. Et c’est ainsi qu’après avoir tourné en rond un bon moment à Moto-Hakone, j’ai fini par abandonner l’idée de voir ce lieu…

Et puis, sur le trajet du retour, ô miracle : Amakaze chaya était là, impossible de s’y tromper ! J’ai donc sauté du bus (ou presque) pour m’y rendre, bien décidée à vivre une nouvelle expérience.

Une halte hors du temps sur l’ancienne route du Tokaido

Situé sur le bord d’une route montagneuse, dans un coin un peu perdu, Amazake chaya est un salon de thé vraiment original et charmant. Il y fait pourtant assez sombre… et plutôt froid. Le sol est en terre battue et le mobilier en bois brut, marqué par la patine du temps. Un âtre à l’ancienne occupe le fond de la pièce principale, décorée d’objets vintage et au confort sommaire. Le comptoir encombré, tout comme les enseignes, noren et pièces de vaisselles, semblent venus d’un autre temps. Un véritable bijou d’authenticité !

Et encore, je ne vous ai parlé que de l’intérieur. Dehors, l’aménagement est tout aussi rustique. Un rondin de bois en guise de siège, et vous voilà paré pour savourer en toute quiétude une bonne tasse de thé.

C’est justement ce que j’ai apprécié dans ce lieu : son incroyable simplicité. L’accueil chaleureux et le décor hors du temps donnent l’illusion de se trouver à des années lumières du monde moderne. Et ce malgré la route passante située à quelques mètres.

Un thé chez Amazake chaya

Amazake-Chaya est un coup de coeur, qui mérite vraiment qu’on s’y attarde, tant son atmosphère est unique. L’accueil y est attentionné, et on y retrouve la même architecture typique de la période Edo qu’au niveau du checkpoint. Avec une subtile différence : contrairement à Hakone Sekisho, qui m’a fait l’effet d’une reconstitution « figée » (mais néanmoins très réussie), Amazake chaya est un endroit vivant, où vous serez accueilli(s) avec le sourire.

Si vous croisez ce salon de thé sur votre chemin, n’hésitez donc pas à sauter du bus. D’autant que le thé et les namagashi à la farine de kinako sont excellents.


Horaires : Ouvert de 7h à 17h30

Plus d’informations sur www.amasake-chaya.jp

Mise à jour : juin 2020

12 Comments

  • Cécile

    Article que j'ai dévoré à l'heure du goûter, miam miam, bien que je n'ai pas eu de délicieuses pâtisseries pour accompagner le thé au bureau…
    Excellent article ; les endroits comme ça ont un charme bien particulier : j'adore !! C'est authentique.
    J'aime beaucoup la photo de l'intérieur avec les clients plongés dans leurs pensées ou leurs lectures.

    • セシリアCéci

      Je confirme pour l’authenticité, c’était vraiment une bonne surprise, qui complétait à merveille la visite du Hakone Sekisho Checkpoint. Pour ne rien gâcher, la gérante nous a accueilli avec beaucoup de gentillesse, on a discuté un peu (en anglais), c’était très chaleureux.

  • Olivier

    Tu peux te décomplexer, je pars en voyage pour visiter ET manger ! L'un sans l'autre, c'est juste pas possible ^^ ! Je retiens l'adresse pour une visite à Hakone, c'est authentique, ça me plaît bien !

  • Yoyo

    Wouha! Cet endroit a l'air tellement charmant! Je le mets toute suite sur ma liste! Je mets une petite note à côté pour les namagashi à la farine de kinako! Tu as éveillé ma curiosité 😉
    je suis contente de connaître enfin la suite de ton premier voyage!
    Tes photos sont magnifiques! Encore bravo! :p

  • Hachi

    *__* C'est vraiment incroyable, avec sa simplicité, l'atmosphère chaleureux, le décor: on semble d'etre hors du temps. Merci merci merci pour tes recits de voyage et tes super photos! ^3^

  • Eugénie

    Belle découverte qui me donne très envie d'y aller. Et si la nourriture y est aussi bonne que le lieu est classe, c'est tout gagné.
    Pareil qu'Olivier, je voyage aussi beaucoup pour manger alors je ne te jetterai pas la pierre !!

    • セシリアCéci

      Aha merci également de me rassurer Eugénie ! 🙂
      Pour la nourriture, comme on sortait moins d’une heure avant d’un autre salon de thé (le Kotolier Café, dont j’ai parlé dans un précédent article), je t’avoue qu’on n’a pas été trop gourmands mais de mémoire, c’était délicieux, tout comme le petit thé.

  • Mag

    Hummm ça avait l'air trop bon ! Et l'ambiance au top ^^ Clairement absolument tout est un bon prétexte pour manger en voyage :p
    Je ne sais pas pourquoi j'ai lu la phrase "Un véritable bijou d'authenticité" avec exactement la même intonation que dans Aladdin "un diamant d'innocence…" ^^
    Bref, un très joli article ! Merci 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.