Hiroshima

La tour Orizuru à Hiroshima

Inaugurée en 2016, la Tour Orizuru d’Hiroshima se situe à deux pas du Dôme de Genbaku. Elle est l’oeuvre de la société Mazda, basée dans les environs depuis plus de 80 ans. 

En 1945, le siège local de l’entreprise se situait quasiment au même emplacement, sous l’hypocentre de la bombe atomique. Tous ses employés furent tués lors de l’explosion. L’hommage aurait pu être austère et froid, mais il n’en est rien. Car, à contre-courant du Mémorial du parc de la Paix voisin, la Tour Orizuru célèbre la vie et l’espoir avec une créativité débordante!

Akushu Café Park Side

Je me suis rendue sur place après une matinée éprouvante au parc de la Paix. Compte tenu de l’heure, j’ai donc commencé ma visite par l’Akushu Café Park Side, le petit café situé en bas de l’immeuble. Ce dernier propose des formules déjeuner pour un prix raisonnable. Au menu: okonomiyaki façon wrap (sympa !), chips artisanales et thé glacé. 美味しかったです。

La décoration du restaurant est à l’image de celle de l’ensemble de la tour: élégante, contemporaine, épurée mais néanmoins chaleureuse. Une atmosphère joyeuse et apaisante qui fait du bien, après tant d’émotions.

Observatoire et toboggan

Première étape, à rejoindre en ascenseur: l’observatoire, situé au 13e étage, qui offre une jolie vue sur le coeur de la ville. On y découvre une cité d’Hiroshima encerclée par les montagnes boisées, et un panorama inédit sur le parc de la Paix et le Dôme de Genbaku.

Contrairement à beaucoup d’observatoires japonais, la vue est ici totalement ouverte: pas de vitres, juste un filet de protection discret (qui ne gâche rien à l’oeil nu, mais pourra s’avérer gênant pour les photographes tatillons). Par beau temps, l’endroit est vraiment agréable, avec sa belle terrasse en bois. On se sent libre et détendu. L’idéal pour retrouver la paix de l’esprit.

Deuxième étape : la descente en spirale. Pour les plus téméraires, les étages se descendront… en toboggan. Mais vous pouvez aussi suivre un itinéraire plus classique.

Hanabi et lancer d’orizuru

Ne manquez pas, au 12e étage, le Workshop Space : un espace ludique, proposant des activités récréatives basées sur les nouvelles technologies.

Simple et relaxant, le jeu du hanabi (feu d’artifice) consiste à jouer avec des blocs colorés en forme d’orizuru, pour composer un feu d’artifice à l’écran. Plus sophistiqué, l’origami en motion capture vous obligera à utiliser l’ensemble de votre corps pour réaliser un orizuru virtuel, à l’aide du détecteur de mouvement.

Autre activité relaxante (ou pas), accessible à cet étage : le lancer d’orizuru. Pour ¥500, vous serez invité à réaliser votre propre grue en papier, et à la lancer du haut de la tour, dans un immense conduit de verre qui se remplit peu à peu. L’idée est de créer une oeuvre collective, en réalisant tous ensemble un mur constitué d’orizuru multicolores. Un petit jeu déconseillé aux personnes souffrant de vertiges.

Pause shopping à la Tour Orizuru

En poursuivant la descente en spirale pour rejoindre le rez-de-chaussée et sa magnifique boutique d’omiyage (souvenirs), vous croiserez quelques oeuvres contemporaines, qui habillent les murs de la tour. La boutique en elle-même est une véritable caverne d’Ali Baba. Je ne savais plus où donner de la tête, entre les produits locaux, les souvenirs estampillés Hiroshima et autres mascottes locales (vive les Carps !). L’endroit idéal pour achever sa visite dans la bonne humeur, le temps d’une pause shopping.

À cet égard, la Tour Orizuru s’est révélé pour moi un formidable sas de décompression. L’endroit idéal pour reconnecter en douceur avec le présent, après une plongée anxiogène dans le passé d’Hiroshima.

Horaires : Ouvert de 10h à 19h

Tarifs : ¥1700 par adulte, tarif dégressif pour les enfants

  • 12 à 17 ans : ¥900
  • 6 à 11 ans :¥ 700
  • 4 à 5 ans : ¥500
  • Lancer de grue : ¥500 par lancer

Plus d’informations sur www.orizurutower.jp

Mise à jour : mai 2020

Cet article a été réalisé en partenariat avec la Tour Orizuru et l’Office de Tourisme d’Hiroshima.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.