• Torii flottant de Miyajima, préfecture d'Hiroshima
    Hiroshima

    Le sanctuaire Itsukushima

    Le sanctuaire Itsukushima est le coeur spirituel de l’île de Miyajima. La vue sur son torii flottant fait notamment partie des nihon sankei, les trois paysages les plus célèbres du Japon. Une escale de voyage emblématique. Pour ceux qui ne connaitraient pas Miyajima (est-ce possible ?), ce lieu est un peu le mont Saint-Michel japonais. Les deux sites sont d’ailleurs jumelés. Il faut dire que leurs points communs sont nombreux. Ce sont en effet deux îles inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, connues pour leur impressionnant patrimoine religieux et bénéficiant d’un rayonnement touristique mondial. Une journée à Miyajima ne s’improvise…

  • Château d'Hiroshima
    Hiroshima

    Le château d’Hiroshima

    Le château d’Hiroshima est l’un de mes coups de coeur inattendus. Quand on parle de châteaux japonais, il y a les vrais passionnés… Et puis il y a les gens comme moi, qui apprécient leurs élégantes silhouettes, sans y attacher un intérêt dévorant. C’est que le Japon féodal n’est pas une époque qui me parle beaucoup. J’en ai une image plutôt austère, tandis que les samouraï et leur code d’honneur (bushido) m’inspirent plus d’effroi que de fascination. J’évoquais déjà ce sentiment dans mon article dédié au musée Watanabe de Tottori. Est-ce pour cela que j’ai peu parlé des châteaux sur…

  • Jardin Shukkeien, préfecture d'Hiroshima
    Hiroshima

    Le jardin Shukkei en

    Entre deux spots touristiques, rien de tel que de se poser au calme dans un jardin japonais. Dans les grandes villes notamment, j’apprécie beaucoup ces petites respirations, où le temps semble ralentir. Si le jardin Shokado de Yawata reste à ce jour mon préféré au Japon, le jardin Shukkei-en d’Hiroshima a lui aussi quelques arguments à défendre. C’est ici que je vous emmène aujourd’hui Situé sur les rives de la rivière Kyôbashi, entre le château d’Hiroshima (à l’ouest) et la gare principale (à l’est), le jardin Shukkei-en est aménagé autour d’un étang. Je l’ai parcouru en automne, après l’éprouvante (mais…