• Tokyo

    Imado jinja, aux origines du maneki neko

    Imado jinja est un petit sanctuaire situé dans le quartier d’Asakusa. Il fait partie de mes découvertes fortuites à Tokyo. En quittant Amezaiku Ameshin, il m’a en effet suffit de traverser la rue pour découvrir, totalement par hasard, ce lieu dédié au maneki neko. L’endroit n’est pas immense. À vrai dire, je ne pensais pas y consacrer un article entier, mais en cherchant quelques informations sur Internet, j’ai découvert des faits intéressants que j’ai très envie de partager avec vous. Ils donnent à cette découverte une valeur toute particulière. Précédent Suivant Imado jinja et la légende du maneki neko Imado…

  • Tokyo

    Asakusa Amezaiku Ameshin

    Si Amezaiku Ameshin est une enseigne aujourd’hui mondialement connue, c’est bien grâce au talent du maître confiseur Shinri Tezuka. Lors de mon premier passage à Tokyo, je me suis rendue dans son showroom d’Asakusa,  pour expérimenter les techniques de fabrication de ces élégants wagashi. Le temps de trouver mon chemin dans les rues qui bordent la rive ouest de la Sumida, en croisant au passage le fameux “étron d’or” de l’Asahi Beer Hall, me voilà donc face à une ravissante échoppe. Les créations en vitrines vous disent-elles quelque chose ? Shinri Tezuka, maître tokyoïte des amezaiku Si je pose la…

  • Tokyo

    Le musée Ghibli à Mitaka

    On ne présente plus le musée Ghibli, dédié au plus emblématique des studios d’animation japonais. Voyagez avec moi dans l’antre de l’artiste Hayao Miyazaki. Le musée Ghibli se situe à Mitaka, une paisible petite ville de l’ouest de Tokyo. On y accède depuis Shinjuku via la JR Chuo Line. Promenade à Mitaka De la gare, on peut prendre un petit bus pour rejoindre directement l’entrée. En ce qui me concerne, j’avais un peu d’avance par rapport à mon créneau horaire de visite. J’ai donc décidé de marcher tranquillement, ce qui représente une vingtaine de minutes de trajet. Suivre l’avenue qui…

  • Tokyo

    Ameyoko, le marché d’Ueno

    Ameyoko (contraction d’Ameya Yokochô) fait partie de ces bonnes surprises que l’on découvre en flânant. Ce quartier aux allures de bazar se situe entre le parc Ueno et la gare. Il abrite depuis plus de 70 ans un marché réputé. Ameyoko offre une atmosphère populaire et joyeuse, en plein coeur de Tokyo. Il paraît que l’endroit était célèbre pour son marché noir après la Seconde Guerre mondiale. C’était d’ailleurs, originellement, le lieu de transit incontournable pour les marchandises venues des États-Unis, notamment le sucre. D’où son surnom “d’allée des confiseurs”, qui n’est plus tellement d’actualité aujourd’hui. Ameyoko, un bazar à…

  • Tokyo

    Hanami au parc Ueno

    Se promener dans les allées du parc Ueno, même sous la pluie, est une agréable expérience, en particulier pendant la floraison des sakura. Car Ueno est un spot incontournable du hanami à Tokyo. Le parc Ueno revêt une importance particulière pour moi. C’est en effet le tout premier lieu que j’ai visité au Japon. Je garde un souvenir particulièrement fort d’une première matinée pluvieuse, sous les sakura du sanctuaire Toshogu. Précédent Suivant Sakura et parapluies L’exploration commence par un crochet rapide du côté du Kaneiji Kaisan-do. Depuis Uguisudani, ce temple bouddhiste, situé à proximité du Tokyo National Museum, se trouve…