• Oita

    Enfers de Beppu, le guide

    Beppu, cité des onsen… et des Enfers !  Le « tour des Enfers » (ou jigoku meguri) est en effet l’attraction touristique incontournable de la « capitale des onsen ». Mais que sont exactement ces Enfers de Beppu ? Tout simplement des sources chaudes à la température extrêmement élevée (plus de 100°C), inaccessibles à la baignade et dotées de caractéristiques particulières. Sept Enfers figurent sur la liste officielle du Jigoku Meguri de l’association Beppu Jigoku, mais il en existe davantage dans la ville. Pour vous simplifier la découverte, je propose ici de parcourir les Enfers « officiels » dans l’ordre optimal de visite. Ces derniers sont…

  • Hiroshima

    Le sanctuaire Itsukushima

    Le sanctuaire Itsukushima est le coeur spirituel de l’île de Miyajima. La vue sur son torii flottant fait notamment partie des nihon sankei, les trois paysages les plus célèbres du Japon. Une escale de voyage emblématique.. Pour ceux qui ne connaitraient pas Miyajima (est-ce possible ?), ce lieu est un peu le mont Saint-Michel japonais. Les deux sites sont d’ailleurs jumelés. Il faut dire que leurs points communs sont nombreux. Ce sont en effet deux îles inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, connues pour leur impressionnant patrimoine religieux et bénéficiant d’un rayonnement touristique mondial. Merveilleuse Miyajima Une journée à Miyajima…

  • Saga

    Kunenan, le spot automnal de Saga

    Kunenan est un site méconnu des touristes occidentaux, bien que très fréquenté par les japonais pendant la saison des momiji. Plantons le décor : nous voici à Saga, la plus petite préfecture du Japon… et aussi l’une des plus rurales. Ça tombe bien : depuis mon passage à Tottori, je suis tombée follement amoureuse de la campagne japonaise ! Situé à Kanzaki, une bourgade d’à peine 16 000 habitants, Kunenan est un spot surprenant à bien des égards. Une petite histoire de Kunenan, « l’ermitage de neuf ans » Ce domaine bâti dans la montagne était autrefois la propriété d’un riche homme…

  • Hiroshima

    Onomichi

    La préfecture d’Hiroshima est sans doute l’une de celles que j’ai préféré au Japon. J’y ai eu de nombreux coups de coeur : Miyajima, le temple Mitaki Dera, Genbaku Dômu… Mais le premier d’entre eux est incontestablement Onomichi. Onomichi est un petit port situé au bord de la mer intérieure de Seto, qui sépare les îles d’Honshu et Shikoku. La ville se situe dans la préfecture d’Hiroshima, un peu à l’écart de la ligne de shinkansen reliant Osaka à Hiroshima-shi (la capitale de la préfecture). Il faut donc prendre un train JR local pour y accéder, la correspondance s’effectuant à…