• Hiroshima

    L’ascension du Mont Misen

    En traversant le bras de mer séparant Honshu de Miyajima, la silhouette boisée du Mont Misen, qui culmine à environ 535m, est la première vision que vous aurez de l’île. Son ascension est une expérience qui revêt une dimension à la fois culturelle, spirituelle… et physique ! Elle offre, de surcroît, un panorama spectaculaire sur la mer intérieure de Seto et son chapelet d’îles. Malgré cette introduction pleine de promesses, mon expérience de voyageuse n’a pas été aussi parfaite que je l’aurais souhaité… en grande partie de ma faute, il faut bien l’admettre. Soyons honnête: j’ai raté mon ascension du…

  • Hiroshima

    Atelier momiji manjû à Miyajima

    La préfecture d’Hiroshima regorge de spécialités toutes plus appétissantes les unes que les autres. Parmi elles: le fameux momiji manjû, une pâtisserie délicieuse en forme de feuille d’érable. Parce que je suis curieuse (et gourmande), j’ai participé à un atelier momiji manjû à Miyajima. Un petit cours de cuisine, ça vous dit ? Reprenons d’abord notre récit là où nous l’avions laissé… En quittant le temple Daisho-in sur les coups de midi, c’est par la traversée de la rue commerçante Omotesando que se poursuit mon excursion. La boutique Yamadaya (qui propose ces ateliers) se situe en effet à l’autre bout…

  • Hiroshima

    Le temple Daisho in

    Cap sur le temple Daisho in, situé sur les flancs du mont Misen. Après une agréable découverte du sanctuaire Itsukushima et de son célèbre torii flottant, il est temps de quitter le bord de mer pour s’enfoncer à l’intérieur de l’île de Miyajima, et prendre de la hauteur. J’avais beaucoup entendu parler de ce lieu, réputé pour être l’un des plus beaux temples bouddhistes de la préfecture d’Hiroshima, peut-être même du Japon. Ce qui n’empêche pas de nombreux voyageurs de passer complètement à côté lors de leur excursion ! Il faut dire que le temple Daisho in se situe un peu…

  • Hiroshima

    Le sanctuaire Itsukushima

    Le sanctuaire Itsukushima est le coeur spirituel de l’île de Miyajima. La vue sur son torii flottant fait notamment partie des nihon sankei, les trois paysages les plus célèbres du Japon. Une escale de voyage emblématique.. Pour ceux qui ne connaitraient pas Miyajima (est-ce possible ?), ce lieu est un peu le mont Saint-Michel japonais. Les deux sites sont d’ailleurs jumelés. Il faut dire que leurs points communs sont nombreux. Ce sont en effet deux îles inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, connues pour leur impressionnant patrimoine religieux et bénéficiant d’un rayonnement touristique mondial. Merveilleuse Miyajima Une journée à Miyajima…