Recettes

La recette des hanami dango

La recette des hanami dango est un classique de la cuisine japonaise. On déguste ces petites brochettes tricolores à la texture élastique lors des matsuri printaniers, notamment pendant hanami.

Un peu comme le sakura mochi, le hanami dango est un wagashi que l’on associe volontiers à la floraison des sakura. Sa jolie teinte rose et sa touche de matcha rafraîchissante n’y sont sans doute pas pour rien. On croise fréquemment ce type de friandises dans les yatai, les stands de street food ambulants qui accompagnent les spots de floraison les plus populaires.

Brochettes de dango du hanami au parc Ueno, Tokyo

Personnellement, j’ai croisé mes premiers dango sur les bords de l’étang de Shinobazu, au parc Ueno de Tokyo. Leur forme caractéristique reste donc profondément associée au souvenir de mes premiers pas au Japon.

EN SAVOIR PLUS
Guide du hanami au Japon

Si la recette du hanami dango est simple, sa texture « étouffe-chrétien » est assez déroutante en première dégustation. On s’habitue ensuite à sa saveur sucrée assez subtile, le mochi au thé vert apportant un peu de variété à l’ensemble.

Cette recette est tirée de l’excellent livre Pâtisseries japonaises (par Laure Kié). Vous pouvez vous le procurer ici si vous souhaitez vous lancer dans la réalisation de recettes japonaises sucrées.

Cuisiner les hanami dango

Préparation : 15 min – Cuisson : rapide (environ 15 min.)

Ingrédients

Pour 5 brochettes (15 dango)

 

Pour la pâte à pain
Farine de riz (50g)

Farine de riz gluant (110g)
Sucre blanc (50g)
Eau chaude (90ml)

Matcha (1 cuillère à café)

Colorant alimentaire rouge (2 à 3 gouttes)

 

 

Matériel

5 pics à brochette courts en bois

Recette du hanami dango

Étape 1 : préparer la pâte et façonner les dango

Dans un bol, mélanger les deux types de farine et le sucre. Ajouter l’eau préalablement chauffée et mélanger la pâte de façon homogène. Selon la formule japonaise consacrée, elle doit avoir la même texture au toucher que celle « d’un lobe d’oreille ».  

Séparer la pâte en trois parties égales. Mélanger l’une des boules de pâte avec le matcha, l’autre avec le colorant alimentaire rouge. Laisser la troisième totalement blanche. Attention à ne pas avoir la main trop lourde sur le colorant pour que vos dango soient bien roses. Pour le dango au matcha, humidifier légèrement vos mains au façonnage (l’ajout du thé vert rendant la pâte un peu plus sèche). Une fois vos trois pâtes réalisées, façonner cinq boules de chaque couleur.

Étape 2 : cuire les dango

Dans une casserole d’eau portée à ébullition, déposer vos dango par fournées de cinq. Pour éviter que le matcha déteigne, commencer par les blancs, puis les roses et enfin les verts. Il arrive que les dango adhèrent au fond de la casserole : à l’aide d’une paire de baguettes de cuisson, veiller à les libérer sans les déformer. Quand ils remontent à la surface, attendre 2 minutes et les récupérer. Répéter l’opération jusqu’à ce que tous les dango soient cuits.

Laisser vos dango égoutter quelques minuter, puis confectionner les cinq brochettes en enfilant un dango vert, puis un dango blanc et enfin un dango rose. Et voilà… いただきます~!

Cet article contient un lien partenaire. Si vous utilisez ce lien pour effectuer un achat, une petite commission sera reversée à Passeport Japon, sans incidence pour vous. N’hésitez pas à utiliser ce lien si vous souhaitez soutenir Passeport Japon. どうもありがとうございます。>_<

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.