Coronavirus au Japon

Planifier son voyage post-covid

La pandémie de coronavirus au Japon et dans le monde a conduit dès 2020 à la fermeture temporaire des frontières de l’archipel, et à la mise en place de mesures sanitaires strictes. Faisons le point ici sur la situation pour les touristes francophones.

Cet article dédié au coronavirus au Japon sera enrichi et mis à jour régulièrement, au fur et à mesure des annonces officielles. Il est principalement destiné aux touristes francophones désireux de se rendre au Japon dans le cadre d’un voyage d’agrément de courte durée (moins de 3 mois).

Tourisme et coronavirus au Japon, la situation actuelle

Fermeture des frontières pour les touristes, une réouverture totale enfin actée pour octobre 2022

Suite à la pandémie de coronavirus, les frontières du Japon sont partiellement ouvertes aux touristes étrangers depuis juin 2022

Le 22 septembre 2022, le premier ministre Fumio Kishida annonce officiellement que les restrictions d’entrées au Japon seront totalement levées à partir du 11 octobre 2022. Il sera dès lors possible de voyager dans l’archipel sans visa, ni obligation de faire appel aux services d’une agence de voyage agréée. Le quota d’entrée de 50 000 visiteurs par jour sera également levé.

Source :
tourmag.com

En attendant l’entrée en vigueur de cette mesure, la délivrance de visas tourisme à destination du Japon a repris le 10 juin 2022, uniquement pour les personnes souhaitant se rendre sur place dans le cadre d’un voyage organisé par une agence agréée.

La présence d’un guide accompagnateur n’est plus obligatoire depuis le 7 septembre 2022.

Plus d’informations sur
www.fr.emb-japan.go.jp

À partir du 7 septembre 2022le quota journalier des entrées sur le territoire japonais passe de 20 000 à 50 000 personnes. Un test PCR négatif avant le départ n’est plus obligatoire pour les personnes triplement vaccinées.

Source :
geo.fr

Pour les autres, un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant le vol est requis. Ce test devra être certifié par un médecin selon un modèle de certificat spécifique. De plus, quel que soit leur statut vaccinal, les voyageurs sont exemptés de quarantaine ainsi que de test à l’arrivée sur le territoire japonais. Le port du masque et le respect des gestes barrières restent toutefois la norme une fois sur place. 

Source (incluant le modèle de certificat obligatoire) :
Ambassade de France au Japon

Il est possible que l’obligation du test PCR négatif soit maintenue pour les non-vaccinés à compter du 11 octobre.

Consulter les mesures aux frontières pour éviter la propagation du virus :
Ministère japonais des affaires étrangères
Ministère japonais de la santé, du travail et du bien-être

Étudiants et voyageurs d'affaires, des assouplissements depuis mars 2022

Depuis le 1er juin 2022, les étudiants et voyageurs d’affaires souhaitant se rendre au Japon bénéficient du même assouplissement des restrictions que les touristes étrangers (test PCR avant le départ, absence de quarantaine et de test à l’arrivée).

Consulter la liste officielle des mesures aux frontières :
Ministères des affaires étrangères au Japon

Le cas particulier des japonais et résidents étrangers

Depuis le 1er juin 2022, les résidents étrangers souhaitant regagner le Japon bénéficient du même assouplissement des restrictions que les touristes étrangers (test PCR avant le départ, absence de quarantaine et de test à l’arrivée).

Annulations d'événements et fermetures liées au coronavirus au Japon

La plupart des sites touristiques japonais sont de nouveau ouverts, avec toutefois des horaires aménagés et des mesures sanitaires spécifiques. Le port du masque est obligatoire dans la plupart de ces sites, de même que le respect des règles d’hygiène édictées sur place. 

Quelques attractions touristiques et établissements renommés, tels que le restaurant Zuboraya à Osaka (célèbre pour son enseigne en forme de fugu), ont mis la clé sous la porte suite à la pandémie de covid-19. Parmi eux, on peut également citer le parc d’attractions Tokyo One Piece Tower, la salle d’arcade Sega GiGO à Akihabara et Oedo Onsen Monogatari, le onsen de l’île d’Odaiba à Tokyo. Pensez à bien vous renseigner avant votre séjour.

De nombreux évènements ont été annulés ou reportés en 2020 et 2021, à commencer par les Jeux Olympiques de Tokyo (finalement maintenus, mais qui se sont déroulés sans public). Consultez le site officiel du JNTO pour plus d’informations sur la liste des grands événements programmés en 2022 et 2023.

Plus d’informations sur
www.japan.travel

Quand prévoir son voyage au Japon ?

Depuis le 10 juin 2022, il est possible de programmer un voyage organisé et strictement encadré au Japon, en passant par une agence de voyage agréée. Cette contrainte sera totalement levée à compter du 11 octobre 2022.

Il est désormais tout à fait possible de programmer un voyage au Japon pour l’automne 2022, de préférence après le 11 octobre.

Derniers articles sur le site du JNTO

Plus d’informations sur
www.japan.travel

Reprise des vols internationaux et mesures sanitaires spécifiques

Après un printemps 2020 confiné, les compagnies aériennes japonaises ont progressivement relancé leurs liaisons directes Paris-Tokyo. Ces dernières restent néanmoins plus limitées qu’avant la pandémie.

Les compagnies aériennes japonaises en activité

All Nippon Airways (ANA)

Suite à la diminution du nombre de passagers liée à la pandémie de Covid-19, le nombre de vols intérieurs et internationaux a été réduit. 

Retrouvez l’ensemble des horaires des vols internationaux sur le site officiel de la compagnie. Ce dernier offre également des informations sur le remboursement des vols annulés et les nouvelles normes sanitaires en vigueur. 

Plus d’informations (en anglais) sur
www.anahd.co.jp

Japan Airlines (JAL)

Comme pour ANA, Japan Airlines propose actuellement un nombre de vols réduit, à consulter sur le site internet de la compagnie. Le port du masque est la norme dans l’ensemble des appareils.

Plus d’informations (en anglais) sur
www.jal.co.jp

Mesures sanitaires à l'aéroport

En France comme au Japon, les mesures sanitaires spécifiques mises en place pour garantir la sécurité des voyageurs sont en cours d’assouplissement. Le port du masque n’est plus obligatoire à l’aéroport. Dans les avions, suivez les recommandations de l’équipage. À Roissy Charles de Gaulle, plusieurs centres de dépistage sont toujours accessibles sur rendez-vous.

Plus d’informations sur
www.parisaeroport.fr

Des espaces dédiés aux tests PCR sont également en place dans les terminaux 1 et 2 de l’aéroport de Narita, à Tokyo.

Plus d’informations (en anglais) sur
www.narita-airport.jp

Le passeport vaccinal européen est désormais reconnu par les autorités japonaises.

Plus d’informations (en anglais) sur
www.anahd.co.jp

Mise à jour :  26 septembre 2022

Pour aller plus loin

Décor train rouge Hakone Tozan en gare d'Odawara, préfecture de Kanagawa (Kantô)

Le Japon en train

Le Japon en train Le dossier complet pour préparer son séjour Si de plus en plus d’agences de voyage proposent des solutions alternatives, le train au Japon reste le moyen...

Parc des cigognes Koyotori no Sato, préfecture de Hyogo (Kansai)

8 conseils pour voyager responsable au Japon

8 conseils pour voyager responsable au Japon Le petit guide du voyageur engagé Vous souhaitez voyager écolo au Japon ? Avec son incroyable diversité paysagère, ses 34 parcs nationaux et...

Hanami à la gare Ryoan-ji, préfecture de Kyoto (Kansai)

Guide du hanami au Japon

Le guide du hanami au Japon Plus de 900 spots pour contempler les sakura En japonais, le terme hanami (litt. « regarder les fleurs ») désigne la contemplation des fleurs de cerisier...